LIGUE EUROPA - Arsenal renverse le BATE Borisov, Naples et Valence n’ont pas tremblé

news-details
FOOTBALL

Première partie de la soirée des seizièmes de finale retour de la Ligue Europa. En attendant Betis-Rennes, plusieurs clubs jouaient leur destin dans cette compétition, à commencer par Arsenal, au dos du mur après sa défaite 1-0 sur la pelouse du BATE Borisov au match aller. Les Gunners, sans Alexandre Lacazette, expulsé à l’aller, refaisaient vite leur retard grâce à un but contre-son-camp de Volkov à la 4e minute de jeu, suite à un débordement et à un centre, côté droit, d’Aubameyang (1-0). Un coup du sort qui plaçait les hommes d’Unai Emery sur la bonne voie. Cependant, les minutes défilaient et les Gunners ne parvenaient plus à se montrer réellement dangereux malgré une accumulation de centres.

C’est finalement sur un corner qu’ils trouvaient de nouveau la faille, Mustafi jaillissant au premier poteau (2-0, 39e). Arsenal pouvait souffler, et surtout compter sur un Iwobi très en jambes. En seconde période, Laurent Koscielny, capitaine, devait céder sa place, grimaçant, à Sokratis. Cela ne changeait pas le scénario de la rencontre. Mieux, Sokratis scellait le sort de la rencontre en marquant à l’heure de jeu, encore une fois sur un corner (3-0, 60e). Très critiqué après la défaite du match aller, le club londonien a su inverser la tendance et sera donc bien présent pour les 8es de finale.

Naples, Valence et Salzbourg qualifiés

Dans les autres rencontres, Naples a validé le bon résultat de l’aller en Suisse (3-1 à Zurich) et a dominé le retour dans son antre. Il a fallu toutefois attendre la 43e minute pour voir le premier but, signé Verdi. Ounas a doublé la mise, score final 2-0. Le RB Salzbourg a renversé Bruges. Défaits 2-1 à l’aller, les Autrichiens l’ont largement emporté (4-0), grâce notamment à un doublé du remuant Daka, habituellement remplaçant. Le demi-finaliste de la dernière Ligue Europa est donc toujours en course. Valence a de son côté facilement contenu un Celtic Glasgow déterminé mais pas assez dangereux à Mestalla. Le carton rouge infligé au latéral droit Toljan à la 37e a annihilé les espoirs des Écossais, qui devaient remonter deux buts. Kevin Gameiro, entré en jeu, a inscrit le seul but de la rencontre (1-0).

L’Eintracht Francfort a confirmé son bon résultat obtenu en Ukraine en s’imposant face au Shakhtar Donetsk à domicile. L’incontournable Luka Jovic y est encore allé de son but, son sixième dans la compétition, et le Français Sébastien Haller a également marqué, sur penalty. Le club allemand s’est cependant fait peur en encaissant un but des Ukrainiens qui relançait le suspense. Taison trouvait même la barre transversale, avant que Haller délivre son équipe en marquant le but du 3-1. Rebic alourdissait même la marque en fin de rencontre. 4-1 score final, et une qualification validée face à un vlaureux adversaire. Le Dinamo Zagreb a brillamment obtenu sa qualification en s’imposant 3-0 face au Viktoria Plzen. Le Zenit Saint-Pétersbourg a lui pu compter sur sa recrue hivernale Serdar Azmoun (chipé au Rubin Kazan). Avec deux buts et une passe décisive, il a permis aux siens de s’imposer 3-1 face au Fenerbahçe et d’obtenir sa qualification. De son côté, Villarreal a eu chaud. Surpris par un but de Bruno Fernandes consécutif à une erreur défensive, le Sous-marin jaune a égalisé en fin de rencontre (1-1) et se qualifie pour le tour suivant.

Les résultats de la soirée :

- Arsenal 3-0 BATE Borisov

- Villarreal 1-1 Sporting Portugal

- Dinamo Zagreb 3-0 Viktoria Plzen

- Valence 1-0 Celtic Glasgow

- Zenit Saint-Pétersbourg 3-1 Fenerbahçe

- RB Salzbourg 4-0 Club Bruges

- Naples 2-0 FC Zurich

-  Eintracht Francfort 4-1 Shakhtar Donetsk

Vous pouvez réagir à cet article