LIMITATION DE MANDATS DANS LE MONDE : LA THÈSE DE BOUN DIONNE DÉMONTÉE

news-details
FACT CHECKING

Dans une interview accordée au groupe Emedia Invest, l’ex Premier ministre, désormais Secrétaire général de la présidence de la République, a utilisé une subtile pirouette pour évoquer la question de la volonté prêtée au président Macky Sall de briguer un troisième mandat.

Pour Mahammad Boun Abdallah Dionne, il y a lieu de se poser des questions sur la pertinence de la limitation des mandats. L’ex PM utilisait d’ailleurs, dans son argumentaire, le fait qu’il n’y aurait qu’une minorité de pays dans le monde où la limitation de mandats est réalité.

« C’est une question qui parait difficile, mais elle l’est parce qu’elle n’est pas tranchée au plan international, de la doctrine, par les juristes, s’est défendu Dionne. Regardez le droit constitutionnel, ce qu’il en dit. Faisons un benchmark au plan mondial : les pays où il n’y a pas de limitations sont beaucoup plus nombreux que les pays où au niveau de l’exécutif il y a une limitation... »

Mais cette thèse de l’ancien chef du Gouvernement ne tient pas. C’est l’objet du Fact Checking de ce mardi 25 février 2020 sur iRadio, par Moussa Ngom. En utilisant "CIA Fact book", une base de données de l’agence américaine (CIA), l’on apprend que sur les « 194 pays consultés, au moins 120 exercent une limitation de mandats pour l’Exécutif. Pour le reste, il s’agit de monarchies, de quelques régimes parlementaires pour lesquels je n’ai pas pu vérifier s’il y a une limitation du mandat, où encore de pays où les mandats de l’exécutif sont illimités », détaille notre confrère.

Vous pouvez réagir à cet article