image

[LIVE TEXT] - SÉNÉGAL 1-0 ZIMBABWÉ : VICTOIRE DES LIONS, REVIVEZ LE DIRECT DU MATCH

image

Bienvenue au stade de Kouekong, avec les envoyés spéciaux du groupe Emedia Invest, pour suivre ce match Sénégal - Zimbabwé, comptant pour la première journée de la poule B.

Voici le onze de départ des Lions du Sénégal, avec Bouna Sarr qui évolue à une position offensive et le troisième gardien Seyni Dieng titularisé en l’absence de Mendy et Gomis.

- Après 15 minutes de jeu, c’est Bouna Sarr, ailier droit du jour, qui est le Sénégalais le plus dangereux sur la pelouse.

- 17e Aliou Cissé sermonne Pape Abdou Cissé. Le défenseur d’Olympiakos a laissé un boulevard ouvert dans son dos et sa passe en retrait vers Seyni Dieng était à deux doigts d’être interceptés alors que l’attaque adverse veillait au grain.

25e - Pas très sollicité en ce début de match, Seyni Dieng gagne son premier duel. Il s’est couché sans difficulté sur le ballon, enrayant le danger.

Toujours 0-0 entre les deux équipes qui se jaugent toujours dans l’entrejeu.

28e - Premier corner du match. C’est en faveur du Sénégal et c’est tiré par Bouna Sarr. Cela ne donne rien d’autre qu’une faute de Keita Baldé, visiblement pas encore dans son assiette.

37e Chaude alerte devant les cages de Seyni Dieng. Heureusement que Pape Abdou Cisse veillait au grain.

37e - Gros raté d’Idrissa Gana Guèye sur l’action suivante ! Le milieu de terrain du PSG était seul face au but après un long une-deux avec Sadio Mané, mais son hésitation l’empêche de tirer au but.

39e - Les Brave Warriors résistent et commencent à se montrer de plus en plus dangereux. Illustration : un nouvel arrêt de Seyni Dieng qui fait preuve d’assurance au moment où les Lions jouent moins bien.

45e - Deuxième corner pour les Lions, ça ne donne rien et l’on se dirige vers les vestiaires. Les Lions souffrent au milieu de terrain depuis une vingtaine de minutes.

45e - C’est la mi-temps au stade Omnisports de Bafoussam - Kouekong. Les Lions du Sénégal ont peiné à prendre le match à leur avantage et sont contraints au 0-0 après la première mi-temps. Il faudra montrer un tout autre visage pour espérer faire la différence.

Vous pouvez suivre le débrief de cette première mi-temps avec nos consultants autour de DJ Bouba et notre fanzone à Niarry Tally !

46e - C’est le début de cette deuxième mi-temps, toujours 0-0 entre le Sénégal et le Zimbabwé. Aucun changement côté sénégalais, Aliou Cissé a décidé de maintenir le même onze.

0-0 après 45 minutes de jeu. Le Sénégal peine à se montrer dangereux et le Zimbabwe tente de profiter des moindres espaces laissés dans le dos de la défense haute des Lions.

Par contre le coach des Brave Warriors, Norman Mapeza, a lui effectué un changement d’entrée avec l’arrivée du très attendue Tino Kadewere, le Lyonnais qui remplace l’attaquant Prince Dube.

Justement, en parlant des deux sélectionneurs, pour la première fois, on a droit à 15 sélectionneurs africains sur le banc d’une CAN. Ils étaient 9 en 2019 au Caire, dont les deux finalistes Djamel Belmadi et Aliou Cissé. L’expertise locale commence à prendre le dessus sur les "sorciers" européens.

Lire notre sujet sur les entraîneurs africains de la CAN : La revanche des bannis

52e - Mésentente entre Cisse et Abdou Diallo. La défense sénégalaise cède le ballon.

53e - Les Lions ne sont pas du tout menaçant alors qu’on s’approche de l’heure de jeu ! Aliou Cissé envoie Moustapha Name, Habib Diallo, Pape Gueye et Joseph Lopy à l’échauffement. Il ne reste donc personne sur le banc en dehors du gardien du Casa Sports, Alioune Badara Faty puisque les autres sont touchés par le COVID (Mendy, Gomis, Koulibaly, Ciss, Nampalys, Bamba Dieng, Pape Matar Sarr, Mame Baba Thiam...) ou blessés (Ismaila Sarr, Abdoulaye Seck)

63e - Changement et jeu de chaises musicales côté Sénégal ! L’ailier gauche Keita Diao Baldé, très en difficulté dans cette partie, cède sa place à l’attaquant de Strasbourg Habib Diallo qui lui prend l’axe dès son entrée. C’est Bouna Sarr qui migre à gauche, pour céder le couloir droit à Boulaye Dia.

68e- Coup franc exécuté par Bouna Sarr, repris de la tête par Sadio. Le ballon passe au dessus.

68e - Deuxième changement pour le Zimbabwe. Leroy Benyu, blessé, est remplacé par Kamusoko.

75e - Les Lions vont changer de dispositif pour les quinze dernières minutes. Aliou Cissé briefe Pape Gueye. Le milieu de l’Om va faire son entrée.

75e - Kouyaté lance Habib Diallo dans la profondeur. Diallo tente la passe pour Sadio Mané mais le portier du Zimbabwé intercepte le ballon.

Contexte Covid oblige, distribution de gel et de masques dans les tribunes. Le virus a handicapé plusieurs sélections.

Comme annoncé, le Marseillais Pape Guèye entre en jeu, à la place de l’attaquant de Villarreal Boulaye Dia.

Avec l’entrée en jeu de Pape Guèye, les Lions passent en 433 pointe basse, avec Cheikhou Kouyaté devant la défense, les deux Guèye en relayeurs : le Marseillais à gauche, le Parisien à droite. Bouna Sarr est retourné sur l’aile droite, Sadio Mané retrouve le couloir gauche comme à Liverpool et Habib Diallo est seul en pointe.

90e - Les Lions sont impuissants. Déjà la 90e minute et peu de choses à se mettre sous la dent. Il y aura 4 minutes de temps additionnel. 4 minutes d’ennui en plus. Pour tenter de forer le verrou et surtout pour éviter le piège utlime.

90e +1 Bouna Sarr est certainement l’une des rares satisfactions de ce match. C’est encore lui qui sonne la révolte pour aller créer le danger dans le but des Brave Warriors. Ses coéquipiers sont trop statiques et le ballon file en sortie de but.

90e + 4 PENALTY POUR LE SÉNÉGAL ! Alors que le public s’apprêtait à quitter les lieux, alors que les journalistes rangeaient déjà leurs affaires pour rejoindre la salle de conférence de presse, le Sénégal obtient un penalty inespéré ! Une grosse frappe de Pape Guèye est détourné de la main par un défenseur zimbabwéen.

Le numéro 10 des Lions et de Liverpool permet au Sénégal de décrocher une victoire totalement inespérée. Jusqu’au bout du temps additionnel, les Lions ne se sont pas montrés dangereux. On ne retiendra que la victoire pour cette première sortie.

De nos envoyés spéciaux à Bafoussam, BNF, Dié Bâ, Saikou Seydi, Cheikh Diop, Babacar Ndiaye & Saliou Dème

10 janvier 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article