LYCÉE D’EXCELLENCE DE DIOURBEL - CONTROVERSE AUTOUR DES CONCOURS

news-details
ÉDUCATION

La gestion du Lycée Scientifique d’Excellence de Diourbel (LSED) est pointée du doigt par certains parents d’élèves. Le fonctionnement de l’établissement d’où Diarry Sow avait été sacrée meilleure élève du Sénégal, est décriée.

Soucieux de l’évolution de cet établissement d’excellence créé en 2016, des parents d’élèves ont confié leurs inquiétudes à Emedia.sn. La crainte est grande de voir des détracteurs combattre ce projet initié par le président Macky Sall, lors du passage de Serigne Mbaye Thiam au ministère de l’Education.

« Depuis la création du lycée, un acharnement incompréhensible est exercé sur les élèves de LSED qui pourtant, continuent malgré tout à maintenir le flambeau de l’EXCELLENCE, une image qui risque d’être ternie si le peuple sénégalais n’est pas pris à témoin, dénoncent-ils. Le paroxysme a été atteint cette année. » Au tableau des récriminations, les différents concours auxquels les élèves sont éligibles.

« Le lycée regorge d’élèves qui font des efforts titanesques pour exceller et participer brillamment aux examens et concours, avec des résultats impressionnants à "Miss Sciences", au bac, au Concours général et aux concours des grandes écoles nationales et étrangères. Des élèves qui ont su, en un laps de temps, concurrencer les écoles d’excellence traditionnelles », énumèrent nos interlocuteurs. Sauf que cette situation tendrait vers une baisse inquiétante de l’avis des élèves et leurs proches et c’est le proviseur du lycée qui est soupçonné par ces derniers d’en être à l’origine.

INQUIÉTUDES SUR LES CONCOURS, LE PROVISEUR SE DÉDOUANE

En effet, dénoncent-ils, avec force détails, « malgré ces résultats positifs, le proviseur aurait cautionné un plan machiavélique de réduction des lauréats du LSED au niveau de l’Inspection d’Académie de Diourbel et au plan national sous prétexte que cela ne laisse aucune chance aux autres établissements de Diourbel. Le LSED serait condamné à ne présenter qu’une seule candidate au Concours Miss Sciences, malgré le potentiel énorme de ses pensionnaires. Au concours d’entrée à L’Ecole Nationale de la Statistique et de l’Analyse Economique (ENSAE) édition 2021, les élèves du LSED ont été informés le jour même des épreuves. L’administration de l’école prétextant s’être trompée de date. Parmi les candidats du LSED ayant réussi au test de présélection, certains n’ont pu faire le concours et les autres ont composé dans des conditions inimaginables (quitter chez eux en catastrophe, retard de plus de deux heures pour la plupart, etc…). La dérogation qui était accordée aux élèves du LSED de faire le bac dans leurs Inspections d’Académie d’origine a été remise en cause pour cette année. Les élèves ne connaissent pas l’environnement des lieux d’examen puisqu’ils ne sortent pas les week-end contrairement aux autres internats... » ont-ils listé.

Joint au téléphone par Emedia.sn, le Proviseur du lycée, M. Sagna, s’est dédouané de toutes ces accusations. Il soutient qu’il n’a rien à avoir avec les sélections et que tout émane des inspections et structures de l’éducation. « Je ne vois pas en quoi je suis concerné par tout ceci. Si c’est le concours général, c’est l’Office du Bac qui dit que chaque établissement a maximum 10 candidats. Si c’est le concours "Miss Sciences", c’est l’IA (Inspection d’Académie) qui décide », a-t-il lâché à l’autre bout du fil, tout en précisant qu’il ne souhaitait pas entretenir cette polémique.

Vous pouvez réagir à cet article