LA BBC PERSISTE : « NOUS DÉFENDONS NOTRE ENQUÊTE »

news-details
SCANDALE À 10 MILLIARDS DE DOLLARS

La BBC réplique. Plusieurs médias, citant le quotidien Libération, ont relayé ce jour que la Division des investigations criminelles (DIC) a attendu des responsables de la chaîne britannique à Dakar de le cadre de l’enquête réalisée leur journaliste Mayeni Jones. Intox, selon la BBC. Dans une lettre rendue publique, les responsables de cette chaîne renseignent n’avoir été entendus par aucun élément de la DIC. « La BBC rejette toutes allégations selon lesquelles ses employés auraient été interrogés par la Brigade des affaires générales (BAG) de la Division des investigations criminelles (DIC). Aucun de ses employés n’a été interrogé. Nous défendons notre enquête effectuée selon les plus hauts standards éditoriaux », lit-on sur la note que nous avons parcourue.

Vous pouvez réagir à cet article