La Guinée suspendue des instances de l’institution, Macky Sall brise le silence

news-details
Sommet de la CEDEAO

Le chef de l’État sénégalais, Macky Sall, s’est prononcé aujourd’hui sur la situation en Guinée. "Le Sénégal condamne le coup d’État et soutient les décisions du Sommet en vue de la préservation de la stabilité du pays et du rétablissement de l’ordre constitutionnel’’, a-t-il tweeté, après avoir pris part au sommet extraordinaire virtuel de la de la Conférence des chefs d’État de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) tenu ce mercredi, 8 septembre.

Ainsi, Macky Sall et ses collègues condamnent avec la plus grande vigueur le Coup d’État perpétré dimanche dernier, 5 septembre 2021, par les éléments des forces spéciales conduits par le Colonel Mamady Doumbouya. Ils considèrent ce coup de force comme un recul démocratique.

Dans l’immédiat, ils exigent le respect de l’intégrité physique du président Alpha Condé et sa libération sans condition ainsi que celle de toutes les personnalités arrêtées.

En demandant le retour à l’ordre constitutionnel, la Conférence des chefs d’État a décidé de la suspension avec effet immédiat de la Guinée de toutes les instances de la CECEAO. D’ailleurs, une mission de haut niveau sera également envoyée sur place pour évaluer la situation conformément au protocole de la CEDEAO sur la démocratie et la bonne gouvernance.

La conférence des chefs d’État appelle également l’Union africaine et les Nations Unies à endosser ces décisions prises lors de ce sommet extraordinaire virtuel.

Vous pouvez réagir à cet article