La gendarmerie fait une opération coup de poing dans les zones rurales

news-details
SÉCURITÉ

La gendarmerie nationale poursuit son opération de sécurisation du territoire. Après les séries d’arrestations de malfaiteurs, au cours des mois de janvier et de février, dans les départements de Tambacounda, Koungheul et Kédougou, elle a réussi un grand coup le 31 janvier dernier. Onze malfaiteurs sénégalais dont un de nationalité guinéenne ont été arrêtés.

Ces derniers, selon un communiqué de la gendarmerie, étaient à bord de deux véhicules de marque Citroën Jumper et Dacia. Ils ont été alpagués sur la route nationale N°1 à hauteur de Sinthiou Maleme. D’après une source, ils sillonnaient les zones rurales pour commettre des escroqueries, usurpations de fonction, extorsions de fonds, vols avec violences et jeux de hasard à l’endroit des pauvres citoyens. Une fouille minutieuse a permis de retrouver par devers eux 12 mini-chaînes, 2 écrans plats, 6 climatiseurs portables, une valise contenant des enveloppes vides et du matériel de loterie. Moins d’une semaine plus tard, les éléments de la Brigade de gendarmerie de Koungheul ont mis la main sur deux autres malfrats. Ces derniers sont accusés d’avoir soutiré dans un premier temps, la somme de deux cent dix mille francs CFA à des marabouts dans la localité de Ida Mouride. Avant de parvenir à emporter, dans l’arrondissement de Missira Wadène, le montant de 40 mille francs CFA auprès des populations. Dans un autre véhicule, leur appartenant, des téléphones portables, tenailles, tourne-vices, cordes, couteaux, coupe-coupes, marteaux, une arme à feu et d’une importante somme d’argent ont aussi été retrouvés.

Le 14 février dernier, ce sont les éléments de la Compagnie de gendarmerie de Kédougou qui procèdent, aussi, à des arrestations. Ils ont interpellé 5 individus en possession de substances explosives destinées à l’explosion du sous-sol pour une exploitation rapide de l’or. Ce qui, selon la gendarmerie, causerait sans nul doute l’effondrement des tracées surtout en période d’hivernage. Au total, 524 kilogrammes d’explosifs, 479 détonateurs et 500 mètres de mèches lentes ont été saisis. Selon la gendarmerie, ce bilan vient s’ajouter à celui réalisé dans la période du 25 au 26 janvier dans cette zone aurifère. Où 3 individus appartenant à une bande de braqueurs qui écumait les populations ont été interpellés. Une perquisition des lieux a permis la découverte d’un fusil AK47 Kalachnikov, d’un chargeur et 18 munitions de 7,62 mm, d’une machette, de deux cagoules, d’une moto, 10 téléphones portables et 1120 paquets de cigarettes contrefaits. Toutes ces personnes arrêtées seront déférées devant le parquet qui décidera de leur sort.

Vous pouvez réagir à cet article