La représentante d’Idy n’a pas signé le procès-verbal de la commission de recensement des votes

news-details
PRÉSIDENTIELLE 2019

Le suspense a été long. L’attente aussi. Mais, c’est maintenant fait. La Commission nationale de recensement des votes a publié les résultats provisoires de l’élection présidentielle du 24 février dernier. C’est à 13h35mn que le juge Demba Kandji a fait son entrée dans la salle 4 du palais de Justice de Dakar. S’ensuivent les représentants des différents candidats, à l’exception de la représentante de la « coalition Idy 2019 ». Le juge Demba Kandji a, d’emblée, expliqué le processus du décompte des voix. Selon lui, durant les trois jours, ils ont procédé à l’examen des procès-verbaux issus des commissions de recensement départemental des votes du Sénégal et de l’étranger. Ils ont également examiné 53 autres procès-verbaux qui n’ont fait l’objet, sauf rectification et harmonisation d’écritures, d’aucune réserve.

Selon lui, tout ce travail a été fait en présence des candidats. « Jusqu’à hier (mercredi), nous avons bouclé le recensement des procès-verbaux qui nous provenaient des commissions départementales de recensement. Il nous restait quelques bureaux de vote que les commissions de l’étranger n’avaient pas encore au moment de clôture. C’est ce qui a retardé notre intervention parce qu’il nous fallait collecter encore des renseignements venant de l’étranger pour ne laisser en rade aucun vote. Sauf deux bureaux de Port-Gentil (Gabon) et quelques autres bureaux d’Italie, nous avons pu tout recenser », a expliqué le juge Demba Kandji. Qui informe que Mme Traoré qui représentait jusqu’à hier (mercredi, 27 février) le candidat Idrissa Seck ne s’est pas présentée ce jeudi. « 
A l’exception de Madame Traoré, tous les candidats ont signé le procès-verbal », a fait savoir le président de la Commission nationale de recensement des votes.

Toutefois, il indique que les représentants des candidats Ousmane Sonko, Issa Sall et Madické Niang ont joint, comme la loi le veut, des observations écrites. Ce, pour soulever des griefs liés à l’organisation, au déroulement du vote entre autres. Ces observations seront annexées au procès-verbal qui est destiné à transférer la saisine de la Cour d’appel à l’appréciation du Conseil constitutionnel.

S’agissant des résultats, Demba Kandji a renseigné que le nombre d’inscrits est de 6 683 043. Le nombre de votants fixé à 4 426 344 là où le nombre de bulletins nuls est de 42 465. Ainsi, le nombre de suffrages valablement exprimés est de 4 383 879 répartis comme suit : Macky Sall 2 554 605 (soit 58,27 %), Idrissa Seck 898674 (soit 20,50%), Ousmane Sonko 687065 (15,67%), Issa Sall 178533 (4,07%), Madické Niang 65 002 (soit 1,48%). A noter que les candidats, qui contestent ces résultats provisoires, ont 72 heures pour introduire un recours au niveau du Conseil Constitutionnel.

Vous pouvez réagir à cet article