« Le Conseil constitutionnel a rejeté 4000 signatures de Bby »

news-details
VÉRIFICATION DE PARRAINAGES

A l’instar des autres candidats déclarés à l’élection présidentielle de février 2019, Macky Sall a également enregistré des signatures qui ont été rejetées par le Conseil constitutionnel. C’est lui-même qui a fait la révélation, ce lundi 31 décembre 2018, lors de son face à face avec des journalistes après son message à la Nation. « Ce ne sont pas seulement les signatures de l’opposition qui ont été rejetées. Nous en sommes également victimes. Le Conseil constitutionnel a invalidé 4000 signatures de la Coalition Benno Bokk Yakkar », a soutenu le président de la République, rapporte l’As. Ce qui est curieux dans cette révélation c’est que, selon le journal, aucun membre de la mouvance présidentielle ne l’a évoqué.

Vous pouvez réagir à cet article