Le Procureur requiert 5 ans de travaux forcés contre l’étudiant Saer Kébé

news-details
Apologie au terrorisme

5 ans de travaux forcés ! Telle est la peine que le procureur de la République a requise contre Saer Kébé, jugé ce mercredi, à la barre de la Chambre criminelle de Dakar pour apologie de terrorisme.

Pour le maitre des poursuites, les faits pour lesquels l’accusé est attrait sont constants et ne souffrent d’aucune contestation. A l’en croire, il a proféré des menaces à l’endroit des représentations diplomatiques. Ce qui avait mis ces dernières dans un sentiment de terreur et de panique. « Il est animé par un sentiment de colère. Il ne peut pas s’expliquer. Les faits sont têtus », a expliqué le procureur qui estime que l’accusé peut bénéficier de circonstances atténuantes compte tenu de son âge et de l’amende honorable qu’il a fait devant le prétoire en regrettant son acte.

Vous pouvez réagir à cet article