Le Sénégal absent du classement des puissances militaires africaines

news-details
Classement Global Fire

Le Sénégal ne figure pas dans le classement 2019 du site américain Global Fire Power (GFP) des puissances militaires africaines. Parmi les 34 pays du continent, l’Egypte (comme en 2018) reste la première puissance militaire du continent. Le pays qui possède la 9ème puissance aérienne mondiale est classé 12e mondial sur un total de 137 pays.

L’Algérie suit à la deuxième place africaine mais régresse à la 27e place (23e en 2018) au niveau mondial. C’est l’Afrique du Sud (32e mondial), qui ferme le trio de tête, suivi du Nigeria (44e mondial), et de l’Ethiopie (47ème mondial).

L’Angola vient à la 6e place africaine (58e mondial), derrière l’Ethiopie qui l’a détrôné. L’Angola reste cependant devant le Maroc (7e africain et 61e mondial). Le top 10 africain est complété par le Soudan (8e africain et 69e mondial), suivi de la RDC (9e africain et 72e mondial) ainsi que la Libye (10e africain et 77e mondial).

Le classement GFP prend en compte 50 critères parmi lesquels le nombre de militaires actifs, la force navale, la disponibilité du carburant pour les opérations militaires, le nombre d’avions de chasse, le budget consacré à la défense ou la flexibilité logistique. Par contre il ne prend pas en compte les stocks nucléaires. Au plan mondial, le top 5 des plus grandes puissances militaires du monde reste dominé par les USA, suivis de la Russie, de la Chine, de l’Inde et de la France.

Vous pouvez réagir à cet article