Le Soudan exclu de l’Union africaine après la répression meurtrière des manifestations

news-details
INTERNATIONAL

Le Soudan suspendu par l’Union africaine. Sur Twitter, l’organe a annoncé, ce jeudi, 6 mai, que la suspension de la participation du Soudan à toutes les activités de l’UA « avec effet immédiat », resterait en vigueur jusqu’à « l’établissement effectif » d’une autorité de transition dirigée par des civils. Une mesure qui fait suite aux troubles meurtriers dans le pays.

Pour ledit conseil, la transition attendue reste « le seul moyen de permettre au Soudan de sortir de la crise actuelle ». L’annonce a été faite alors que le comité se réunissait pour discuter de la crise au Soudan. Ce, un jour après que de nouveaux affrontements ont porté le bilan des morts sur trois jours de la répression exercée par l’armée, à 108 et plus de 500 blessés, selon le comité de médecins proches des manifestants. Des chiffres rejetés par le gouvernement, qui évoque 46 morts. Loin d’abdiquer, la contestation appelle à poursuivre le combat "pacifique". Les manifestants exigent le transfert du pouvoir aux civils.

Le Soudan est secoué depuis décembre dernier par un soulèvement populaire qui a conduit au renversement par l’Armée de l’ex-président Omar El Béchir.

Vous pouvez réagir à cet article