image

LE CAMP DE DOUDOU KA ACCUSE LES PARTISANS DE SONKO

image

La Coalition « Doggu pour le Grand Sénégal » attendait, hier à Ziguinchor, leur leader, Doudou KA qui devait présider une cérémonie de financement des femmes. Cependant, informe le pôle communication de ladite coalition, les nervis d’Ousmane Sonko, armés de gourdins, de pierres et de couteaux ont encore fait montre de leur sport favoris : la violence, la violence et la victimisation. "Ces affidés de Monsieur Sonko ont blessés 21 personnes présentement dans les hôpitaux de Ziguinchor. Ils ont également saccagé des motos de jeunes qui n’ont rien à voir avec les activités politiques", indique le document.

Toutefois, la Coalition « Doggu pour le Grand Sénégal » prend à témoins les organes de presse qui ont été présents au moment des faits. Elle dénonce cet acte violent qui intervient quelques semaines après l’attaque du domicile de Doudou Ka par ces mêmes personnes. "Souhaitant prompt rétablissement aux blessés, la Coalition souligne que l’attaque n’a pas empêché à Doudou Ka de sillonner les rues de Ziguinchor avant de tenir un meeting marqué par une forte mobilisation des populations notamment les femmes et les jeunes. C’est pourquoi, « Doggu pour le Grand Sénégal » invite Ousmane Sonko à la bataille des idées et des programmes qui est la seule option qui intéresse les populations de la Casamance éprises de paix et de sérénité", renseigne la coalition « Doggu pour le Grand Sénégal ».

Cheikh Moussa SARR

1er novembre 2021