Le camp de Khalifa Sall maintient le flou

news-details
Présidentielle 2019

Qui, parmi les candidats de l’opposition, va bénéficier d’une consigne de vote de la part de Khalifa Sall ? Toujours mystère et boule de gomme ! L’ex maire de Dakar reste dans son mutisme. À moins de deux jours de l’ouverture de la campagne électorale, sa Coalition Taxawu Sénégal est indécise. Elle justifie ce retard de décision par l’arrestation de leur leader, qui depuis presque deux ans, ne peut être rencontré que les lundis, mais surtout, par l’attente de l’arrêt de la Cedeao.

Toutefois, les partisans de Khalifa Sall, par la voie d’Idrissa Diallo, maire de Dalifort, ont dressé le prototype de l’éventuel candidat qu’ils vont soutenir, sans pourtant dire lequel parmi les adversaires de Macky Sall, en l’occurrence, Idrissa Seck, Issa Sall, Madické ou Ousmane Sonko, entre dans le moule ainsi construit.

A la suite de la déclaration de presse, ce vendredi, la coalition fera son choix sur la base d’un accord de partenariat impliquant essentiellement un programme de réformes de la gouvernance portant sur l’indépendance de la justice, une séparation équilibrée des pouvoir, la réaffirmation du principe de la libre administration des collectivités territoriales, la correction des injustices ainsi que les conditions d’une gouvernance transparente et inclusive.
Taxawu Sénégal, selon les instructions de son leader, est en train de prendre toutes les initiatives utiles et les contacts nécessaires avec tous les acteurs politiques pour créer une dynamique de victoire et donner au Sénégal toutes les chances de réussir une alternance.

Vous pouvez réagir à cet article