Le chanteur américain R Kelly risque plusieurs années de prison pour agression sexuelle sur des mineures

news-details
ETATS-UNIS

Le célèbre chanteur américain R. Kelly a été officiellement accusé ce vendredi par le bureau du Procureur du comté de Cook, situé dans le nord-est de l’État de l’Illinois en bordure du lac Michigan, aux États-Unis. L’interprète de "I Wish" fait face à dix (10) chefs d’accusation d’agression sexuelle aggravée. Dix victimes, dont quatre mineures âgées entre 13 et 16 ans sont concernées. Les peines étant cumulées au cas par cas, R Kelly risque plusieurs années de prison à raison de 3 à 7 ans de peine de prison par chef d’accusation.

La justice américaine avait décidé d’enquêter sur une vidéo à caractère sexuel qui avait été remise aux autorités par l’avocat et entrepreneur Michael Avenatti. Selon la chaine people TMZ, deux jeunes femmes auraient témoigné cette semaine devant un grand jury au sujet de cette vidéo. D’autres victimes seraient aussi venues raconter ce que l’artiste leur aurait fait subir.

Vous pouvez réagir à cet article