Le grand Serigne de Dakar, Pape Ibrahima Diagne, tance les politiques

news-details
PRÉSIDENTIELLE 2019

L’un des grands Serigne de Dakar autrement dit le chef supérieur de la collectivité Léboue, Pape Ibrahima Diagne, n’a pas raté les hommes politiques dans un message qu’il vient de délivrer ce jeudi, à deux jours de l’ouverture de la campagne électorale. Les acteurs politiques, qu’ils soient du pouvoir ou de l’opposition, doivent s’oublier au profit des intérêts de la Nation, prône Pape Ibrahima Diagne. Il les appelle au « renoncement » afin de « délivrer la Nation » de cette « tension » ambiante en vue « d’apaiser les Sénégalais » et surtout pour « la stabilité de ce pays ». Ce qui passe par le « respect de la démocratie », indique-t-il.

« Les hommes politiques ont le monopole de la violence latente » qui s’exprime déjà, charge Pape Ibrahima Diagne. Entouré des chefs de villages Lébous, il avertit qu’ils ne les laisseront pas « brûler » le pays. « Qu’ils s’oublient pour la nation », lance-t-il. Cité en exemple pour sa démocratie, le Sénégal doit garder cette place de choix, souligne Pape Ibrahima Diagne, qui faisait face à la presse dans un hôtel de la place.

« Notre pays est confronté depuis quelques mois à une tension politique qui menace ses fondements que sont la paix, le dialogue, le consensus national, l’oubli de soi pour le bien de tous, déclare-t-il. Cette situation est entretenue par le calendrier républicain dont le déroulement doit nous mener à l’élection présidentielle du 24 février 2019. On note ainsi une division de la société en deux camps : celui du pouvoir et celui de l’opposition. Devant une telle irruption de l’inconnu dans notre quotidien, il est du devoir de la collectivité léboue de renouer avec sa tradition, de conciliation et d’appel au calme, qui participe de sa mission de régulation politique et sociale. »

Dans son message, le chef supérieur de la collectivité léboue tient à préciser que les acteurs politiques « doivent comprendre qu’ils ne sont que les porte-paroles d’une portion du peuple qui, dans sa grande majorité, aspire au calme et à la paix. Nous les invitons donc au renoncement, au culte de l’intérêt général et du bien commun, qui seuls, fondent la légitimité de l’action politique. »

Pape Ibrahima Diagne annonce que des prières seront formulées pour une élection paisible.

Vous pouvez réagir à cet article