Le marché du pétrole expose à Dakar

news-details
Salon Pétrogaz

La première édition du salon international du Pétrole et du Gaz – Dakar Petrogaz Expo – aura lieu du 24 au 28 juin prochains au Sénégal. Un rendez-vous qui comportera un volet exposition de produits et services du secteur pétrolier et gazier, un volet Forum, cadre d’échanges scientifiques et d’ateliers, sous le thème : « Pétrole, gaz et énergies vertes en Afrique : Opportunités d’investissements et solutions innovantes de financement des infrastructures et de la transition énergétique ».

Le Centre international du commerce extérieur du Sénégal (CICES), en partenariat avec Net Oil, entre autres, abritera l’événement. La cérémonie de lancement des activités s’est tenue ce jeudi, 2 mai, au CICES.
Jéhu Ndoumi, Président directeur général (PDG) de Net Oil, explique que « ce salon est une première au Sénégal, qui va rassembler les professionnels et toutes les entreprises internationales dans le domaine du pétrole et du gaz, afin de bénéficier des opportunités d’investissements qu’offre aujourd’hui le Sénégal en matière de pétrole et de gaz.

Pourquoi le choix du Sénégal ? Jéhu Ndoumi répond : « Il faut comprendre que si vous regardez le thème de ce salon sur les opportunités d’investissements et des solutions innovantes de financements pour ce qui concerne les infrastructures de pétrole et de gaz. En termes d’opportunités, le Sénégal est bien choisi parce qu’après les longues années d’exploration notamment la partie sismique que le Sénégal avait engagé avec des partenaires internationaux sous la conduite de PETROSEN, c’est en 2014 au large de Sangomar que le Sénégal découvre son premier gisement. Par la suite, en 2016, un gisement gazier a été découvert au niveau de Saint-Louis. Avec une capacité de réserve à peu près de 450 milliards de m3 de gaz. Le Sénégal, depuis 2018, est dans la phase des investissements. »

Au-delà de « réunir les acteurs du secteur autour d’une plateforme unique », l’objectif principal, souligne Cheikh Ndiaye, le Directeur général du CICES, « c’est de permettre au Sénégal de choisir une meilleure pratique en matière de pétrole et gaz parce que c’est un domaine intéressant sur les plans financier et social mais aussi c’est un domaine qui comporte des risques. Il ne faut pas marcher sur les erreurs de nos prédécesseurs. »

Les questions liées aux financements, aux opportunités de travail et environnementales seront traitées, assure-t-il.
Trois « grands pays pétroliers », l’Algérie, la France et la Malaisie, sont les invités d’honneur.

La cérémonie d’ouverture sera présidée par le Chef de l’Etat, Macky Sall, en compagnie de son homologue tchadien, Idriss Déby, au Centre international de conférence Abdou Diouf (CICAD).

Vous pouvez réagir à cet article