« Le matériel électoral est déjà dans 30 départements sur les 45 »

news-details
Aly Ngouille Ndiaye

Anticiper sur les dysfonctionnements. C’est le sens de la rencontre tenue ce lundi 17 décembre 2018 entre le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye et les tenants de l’administration territoriale, gouverneurs et préfets du Sénégal, entre autres.

« L’administration territoriale a un rôle important à jouer. Il faut éviter d’attendre le jour J pour faire face à des problèmes surtout quand on peut anticiper sur la résolution de ces problèmes. C’est maintenant qu’il faut le faire », déclare l’autorité de tutelle. Qui précise que « des dispositions ont été prises pour envoyer le matériel électoral. »
Déjà, soutient Aly Ngouille Ndiaye, « le matériel est dans 30 départements. D’ici le milieu de la semaine, le matériel sera au niveau des 45 départements. Nous avons également abordé les différents problèmes qu’on a connus par le passé et voir comment y apporter des solutions. »

Le ministre de poursuivre : « L’administration territoriale est la cheville ouvrière de l’organisation des élections. Elle est impliquée depuis le début, dès qu’on a commencé à parler d’inscription sur les listes. L’administration est également là quand la liste sort pour voir qui est retenu et qui ne l’est pas, qui est inscrit et qui n’est pas inscrit. L’administration est impliquée dans la distribution des cartes, du matériel électoral, dans la désignation des responsables des bureaux de vote. C’est l’administration territoriale qui s’en occupe conformément aux dispositions de la loi. Donc, il va falloir aujourd’hui qu’on recentre tout cela parce que nous voulons que l’élection présidentielle se déroule correctement. »
Pour Aly Ngouille Ndiaye, « c’est normal que l’administration territoriale soit à la solde de l’Etat mais pas d’un parti (encore moins) d’un candidat. Elle est bien formée et sait très bien le rôle qu’elle a à jouer. »

Vous pouvez réagir à cet article