Le ministère de l’Hydraulique accuse la SDE de triche malgré un nouvel avenant de 6 mois

news-details
CONTRAT D’AFFERMAGE DE L’EAU

Le contentieux commence à durer entre le ministère en charge de l’Hydraulique et la Sénégalaise des Eaux (SDE) pour le contrat d’affermage de l’eau. Alors que l’Autorité de Régulation des Marchés publics (ARMP) continue de mener sa petite enquête et a fini d’entendre les deux parties, nos confrères d’Enquête révèlent que les services du ministre Mansour Faye accusent la société d’exploitation de l’eau d’avoir triché dans son offre.

Celle-ci devra apporter des réponses auxdites accusations d’ici le 15 janvier prochain, date à laquelle l’Armp devra trancher ou se donner un autre délai, afin d’obtenir des informations complémentaires pour trancher le litige.

Toutefois, malgré le fait que le conflit semble perdurer entre les deux parties, il est à noter que la SDE, dont le contrat est arrivé à terme après près de deux décennies de gestion, d’exploitation et de distribution de l’eau en zone urbaine, bénéficie d’un nouvel avenant de 6 mois, qui prend fin le 30 juin 2019.

Vous pouvez réagir à cet article