Le mouvement « Guédiawaye Ca Kanam » s’oppose au boycott

news-details
PRÉSIDENTIELLE 2019

Le mouvement « Guédiawaye Ca Kanam » a fait face à la presse, ce samedi, pour plaider au bon déroulement de l’élection président du 24 février 2019. Ce, après que l’ancien président de la République, Me Abdoulaye Wade a appelé au boycott des échéances électorales. « Nous nous opposons au boycott. Nous demandons à tous les citoyens de Guédiawaye d’aller massivement voter le jour du scrutin. Leur sécurité sera garantie. Nous œuvrons pour un bon déroulement de la présidentielle », a déclaré Amadou Abdoulaye Thioub, Secrétaire général chargé de la communication dudit mouvement. A l’en croire, leur mouvement dit non au boycott d’autant que le vote est un devoir pour tout citoyen.

Dans le même sillage, M. Thioub a fait savoir que leur mouvement porte son choix sur le candidat de la coalition Benno Bokk Yaakaar. Mieux, il rassure qu’ils (les membres du mouvement) travaillent sans relâche pour lui assurer la victoire à 100% dans la commune de Sham notaire. « Nous avons commencé le travail avant même le démarrage de la campagne électorale et nous y sommes toujours. Notre objectif c’est que la coalition de la majorité présidentielle remporte l’élection dans la commune de Sham-notaire haut la main », a-t-il soutenu. Non sans indiquer qu’en plus des caravanes, ils font des visites de proximité et séances de thé débat pour expliquer aux électeurs le bilan et le programme du président sortant. Le président du mouvement, Babacar Diouf et ses camarades demandent au président sortant, en cas de réélection, d’accompagner les jeunes de la banlieue dans le domaine de l’emploi.

Vous pouvez réagir à cet article