Les avocats de Thione plaident l’annulation du procès, le parquet s’oppose

news-details
PROCÈS FAUXX BILLETS

Le chanteur Thione Seck et son acolyte Alaje Djite comparaissent, ce jeudi, à la barre du tribunal correctionnel de Dakar. Ils sont poursuivis pour association de malfaiteurs et contrefaçon de billets de banque. Les débats au fond n’ont pas encore démarré. Et pour cause : les avocats de la défense plaident l’exception de nullité. Selon eux, la procédure est nulle parce que le réquisitoire du parquet ne s’est basé que sur le procès verbal d’enquête préliminaire. Lequel est, a leur avis, nul parce qu’ils ont été entendus sans la présence de leurs avocats. Ce qui a leurs yeux est une violation du règlement 5 de l’Uemoa qui institue la présence de l’avocat dès l’interpellation. « La nullité du Pv d’enquête préliminaire entraîne la nullité de toute la procédure », dixit Me Ousmane Sèye, un des avocats du chanteur

Thione Seck et Alaje Djite sont poursuivis pour association de malfaiteurs, blanchiment de capitaux, complicité de contrefaçon, falsification pour altération de signe monétaire.

Les avocats de la défense s’opposent à la requête formulée par la défense consistant à annuler le procès verbal et l’ordonnance de renvoi. Pour Me Moussa Sarr, l’article 5 de l’Uemoa ne peut pas être appliqué dans le cas d’espèce d’autant plus que les prévenus ont été soumis à une enquête de fragrance.

Pour le parquet l’article 5 de l’Uemoa est très clair. Il stipule que l’avocat assiste son client dès l’interpellation dans les locaux de la police, de la gendarmerie ou au parquet. Or, renseigne le maître des poursuites, dans cette affaire, il s’agit d’une enquête de flagrant délit. Car, les prévenus ont été pris la main dans le sac. En outre, il a soutenu que toutes ces exceptions ont été soulevées devant la chambre d’accusation et elles ont été toutes rejetées. Par conséquent, il s oppose à l’exception et demande qu’elle soit rejetée

Vous pouvez réagir à cet article