Les observations préliminaires du Parlement africain

news-details
Présidentielle 2019

Le scrutin du 24 février a été libre et démocratique. La précision est faite par la mission d’observation du parlement africain de la société civile. Toutefois, ladite mission conduite par Dro Kessé Jean Claude, président africain de la société civile, chef de mission, a, dans son rapport lu par emedia.sn, regretté les « incidents qui ont occasionné des victimes notamment à Tambacounda entachant ainsi la sérénité et le calme dans lequel s’est déroulée généralement la campagne électorale. »

Après une évaluation préliminaire des informations recueillies par les équipes d’observateurs déployées notamment dans la région de Dakar, Thiès, Saint-Louis, Mbour et Kaolack, la mission du parlement africain de la société civile dit avoir constaté, au cours du déroulement du scrutin de dimanche 24 févier 2019, « l’ouverture des bureaux de vote quasiment dans les horaires prévus, la bonne organisation du scrutin, la bonne maîtrise des procédures du vote par les membres des bureaux de vote. » Ainsi que « la présence des délégués des candidats, (celle) effective des représentants de la CENA (Commission électorale nationale électorale), la disponibilité en quantité suffisante du matériel et documents électoraux, l’implantation visible des bureaux de vote, le comportement discipliné des électeurs, la participation massive des électeurs au scrutin, le respect des procédures et du secret du vote, le déroulement correct des opérations de dépouillement. »

Aussi, en dépit de ces « faits encourageants », la mission a relevé que « des électeurs bien qu’en possession de leur carte n’ont pas pu voter car n’ayant pas leur nom sur la liste d’électeurs. » Néanmoins, note le rapport, « de telles situations isolées ont été sans conséquence sur l’intégrité des opérations de vote là où elles ont été observées. »
En attendant la proclamation définitive des résultats officiels du scrutin, la mission d’observation invite « tous les leaders politiques, à appeler leurs militants et sympathisants à patiemment attendre dans le calme. »

Vous pouvez réagir à cet article