image

Les syndicats font le point avec leurs bases

image

Après leur rencontre avec l’Etat, samedi dernier, les syndicats d’enseignants ont fait le compte rendu des négociations. Une assemblée générale de « restitution » dont on saura la suite après le 9ème plan d’action.
Par Boudal NDIATH

Après l’échec du deuxième round de négociations avec le gouvernement, le Cadre unitaire des enseignants du moyen-secondaire (Cusems) et le Syndicat autonome des enseignants du moyen-secondaire (Saemss) ont procédé à la restitution de leurs discussions. Ils se sont réunis, hier, au Lycée Seydina Limamoulaye de Guédiawaye. Pour le secrétaire général adjoint du Cusems, Ndongo Sarr, cette assemblée générale entre en droite ligne de leur plan d’action. « Nous sortons d’une rencontre avec le gouvernement.

Des propositions ont été faites par l’Etat et par les enseignants. Cette assemblée générale nous permet de venir restituer et recueillir l’avis de nos pairs pour savoir la démarche à suivre », a-t-il dit. Ces enseignants très déterminés veulent que « l’équité revienne dans le système de rémunération ». Les syndicats d’enseignants ne comptent pas reculer dans leur combat. « Le gouvernement a commencé à régler cette question dans certains segments de l’administration.

Nous lui demandons de faire pareil avec l’enseignement », a dit le secrétaire général adjoint du Cusems. Qui poursuit : « Nous avons observé deux ans de grève. L’Etat n’a pas mis à profit cette période-là pour respecter ses engagements. Il est responsable de ce qui se passe actuellement », a conclu Ndongo Sarr.

Lors de la rencontre du samedi 12 février dernier, le gouvernement avait mis sur la table une amélioration du régime indemnitaire des enseignants pour un impact budgétaire de 69 milliards Fcfa.

Ce qui n’a pas convaincu les syndicalistes qui, le même jour, ont annoncé un 9ème plan d’action qui a démarré hier, mardi 15 février, par un débrayage. Puis un autre ce mercredi 16 février, une grève totale les jeudi 17 et vendredi 18 février, le maintien du boycott de toutes les évaluations et des activités d’éducation physique et sportive et une marche nationale des enseignants du Sénégal le jeudi 17 février à Ziguinchor.

emedia.sn

16 février 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article