Limogeage de deux de ses coordonnateurs : Me Madické Niang dénonce une chasse à l’homme

news-details
Politique

Cheikh Abdou Ndiaye et Mandiangane Fall respectivement coordonnateurs de la coalition ’’Madické 2019’’ à Louga et Fatick, ont été relevés de leurs fonctions administratives. Me Madické Niang qui dénonce une « chasse à l’homme », indexe du doigt le Premier ministre, Mahammad Boun Abdallah et le président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse.

Très amer, l’opposant exprime sa colère dans un communiqué : « Ces décisions politiques sont la manifestation d’une vraie chasse à l’homme qui a été lancée par le camp du pouvoir contre ces hommes de valeur dont le seul tort est leur appartenance à la Coalition Madické 2019. Cela prouve à suffisance que le pouvoir continue d’instrumentaliser l’Etat à des fins de compte politique. » Ce que le candidat malheureux de la présidentielle du 24 février 2019, « condamne avec la dernière énergie », les qualifiant de « décisions anti républicaines qui sont une violation flagrante de la liberté d’opinion garantie par notre Constitution. »

Me Madické Niang soutient que « ces mesures posent de sérieux problèmes au moment où une invitation au dialogue est lancée à l’opposition par le président Macky Sall. »

Vous pouvez réagir à cet article