M. LR PRÉSIDENT, REPRENEZ LA MAIN (Par Moussa DIAW)

news-details
CONTRIBUTION

Monsieur le PR, reprenez la main !

Excellence, vous êtes le seul investi du pouvoir de ne pas laisser le pays plonger dans les abimes. Reprenez la main pour préserver notre Sénégal des démons qui le guettent.
Parlez au Peuple sénégalais qui est votre employeur et de qui vous tenez votre légitimité.

Commencez svp par décrypter les signaux venus de la Rue.
Les manifestations actuelles ne sont que l’expression de privations, de frustrations, d’injustices et d’absence d’état de droit que les Sénégalais subissent depuis bien longtemps dans notre pays.

Au début, de la pandémie, nous étions nombreux à alerter sur les confinements et couvre-feu inadéquats dans une économie majoritairement informelle. Notre pays n’a pas la même capacité de résilience économique que d’autres lourdement frappés par le Corona. La conséquence immédiate est qu’entre 2020 et 2021, les Sénégalais se sont encore appauvris. Et vous n’êtes pas sans savoir que la pauvreté est le lit de la Révolte !

Excellence, ramenez notre État de droit qui vous a permis d’être élu.
Dites-nous que nous aurons des élections locales en 2021 et que notre Assemblée Nationale sera renouvelée en 2022 et enfin rassurez-nous que vous êtes à votre dernier mandat !

Vous vous rendrez service à vous-même et au Sénégal. Les non-dits entourant votre 3eme candidature sont un catalyseur fort à des remous présents et à venir.

Excellence, pour la présente affaire, élément déclencheur de toute cette crise socio-politique, vous avez les ressorts judiciaires et les leviers politiques qui permettent d’apaiser le climat social. Usez-en !

Monsieur le PR, n’offrez pas aux stratèges et théoriciens du chaos ainsi qu’aux extrémistes l’opportunité et l’occasion de bruler le Sénégal que nous chérissons tous et que nous devrons léguer à d’autres générations.
Aux hommes politiques, aux leaders d’opinion, à la jeunesse, au Peuple du Sénégal, l’heure est à l’apaisement. C’est dans la sérénité que nous pouvons construire et reconstruire. Se parler et s’écouter. Obtenir des consensus sans compromissions.

Le pays est bien au dessus des ambitions personnelles.
PS : Pensées pieuses pour toutes les victimes et Liberté aux détenus !
Les attaques contre les organes de Presse et le saccage de biens d’autrui sont à condamner fermement !

Moussa Diaw
Mouvement pour la Préférence Nationale

Vous pouvez réagir à cet article