MACKY EN OPÉRATION SÉDUCTION À PARIS

news-details
RELANCE DE L’ÉCONOMIE APRÈS COVID-19

Ayant assisté à la Rencontre des Entrepreneurs de France dans les circonstances exceptionnelles de la pandémie de Covid-19, le président de la République, Macky Sall a expliqué aux investisseurs Français les défis à relever avec le Programme de relance de l’Economie nationale. Selon lui, le Sénégal fait face à la crise dans le cadre d’un Programme de Résilience économique et sociale (PRES) à hauteur de 1,64 milliard de dollars, financé par l’Etat, avec l’appui de partenaires au développement et de donations volontaires. Mieux, il annonce l’adoption, en septembre, du Programme d’Actions Prioritaires ajusté et accéléré (PAP2a). Il s’agira, explique-t-il, de donner une sur-priorité à la souveraineté alimentaire (agriculture, élevage et pêche), pharmaceutique et sanitaire, et de booster en même temps l’industrialisation de l’économie, le numérique, le tourisme, le logement, en favorisant davantage l’équité territoriale et l’inclusion sociale.

Parallèlement, les projets stratégiques des infrastructures et de l’énergie seront poursuivis. D’ici 2023, le PAP2a requiert un financement de 22,4 milliards d’euros dont le tiers est attendu du secteur privé local et étranger. Et, comme pour leur courtiser, il les invite à y participer. « Vous pouvez y contribuer. Je ne vous présenterai pas le Sénégal. Vous connaissez le pays. Nous connaissons la qualité du savoir-faire français. Nous avons en commun une langue et une tradition juridique, en plus de la proximité géographique. Plus de 250 entreprises françaises opèrent au Sénégal, pour plus de 30 000 emplois créés », a expliqué le Chef de l’Etat. Qui, auparavant, a indiqué que la pandémie du Coronavirus révèle au grand jour l’impréparation du monde face aux pandémies, et met à nu les vulnérabilités et contradictions de notre modèle de production et de consommation. « Il urge de « repenser notre modèle de développement, d’apprendre de nos erreurs, de redéfinir l’ordre des priorités et de redonner sens à l’économie réelle, en investissant plus et mieux dans l’agriculture, l’énergie durable, les infrastructures, la santé, l’éducation et la formation, afin de réaliser un développement compatible avec le bien-être de l’homme intégral », a fait savoir Macky Sall.

Vous pouvez réagir à cet article