MACKY, IDY, DALLEIN...LES LEADERS POLITIQUES SALUENT LA MÉMOIRE DE SOUMAÏLA CISSÉ

news-details
MALI


« J’AI APPRIS LE DÉCÈS AVEC PEINE »

Le chef de l’État, Macky Sall, a présenté les condoléances de la République du Sénégal au peuple Malien, suite au décès de Soumaïla Cissé, victime de Covid-19. « J’ai appris avec peine le décès de Soumaïla Cissé, ancien président de la commission de l’UEMOA et figure historique de la vie politique malienne », a-t-il écrit, dans un tweet.

Il ajoute : « au nom du Sénégal, je présente mes condoléances émues à sa famille, au Président Bah N’daw et au peuple malien frère ».


« UNE FIGURE MAJEURE POLITIQUE »

Idrissa Seck s’est joint à la pluie d’hommages rendue à Soumaïla Cissé. Le président du parti Rewmi estime que la disparition du chef de file de l’opposition malienne, ce vendredi 25 décembre 2020, à Paris, est une grande perte pour le continent noir. "Je m’incline devant la mémoire de cette figure politique majeure du continent africain. Le décès de l’illustre et grand fils de l’Afrique est une grande perte pour le Mali. Je présente mes condoléances à Asta, sa compagne de tous les combats, à ses enfants, à sa famille, à son parti l’URD et au peuple malien frère. Qu’Allah Soit Satisfait de Soumaila Cissé et accueille son âme apaisée dans le Jardin des Délices", a écrit, dans une note parvenue à Emedia, le président du Conseil économique social et environnemental (Cese).


NOUS ÉTIONS LIÉS PAR UNE SOLIDE AMITIE

Dans un message publié sur twitter, Cellou Dalein Diallo exprime son affliction. "Je suis profondément affligé par le décès de mon ami et frère Soumaila Cissé, président de l’URD et chef de file de l’opposition malienne", a-t-il écrit. Avant de présenter ses condoléances aux proches du défunt.

"En plus des valeurs que nous partagions, nous étions aussi liés par une solide amitié. Mes condoléances à sa famille, à l’URD et au Mali", a ajouté l’ancien Premier ministre, président de l’UFDG et malheureux candidat à la dernière élection présidentielle en Guinée (Conakry).

Vous pouvez réagir à cet article