MACKY : « L’HIVERNAGE PLUVIEUX NOUS ÉVITE LA RÉCESSION »

news-details
MESSAGE DE NOUVEL AN

Ce 31 décembre, le président de la République a adressé son traditionnel message à la nation. Entre autres sujets, le chef de l’Etat s’est prononcé sur l’économie sénégalaise qui est à terre à cause de la maladie du coronavirus.

Selon lui, l’Etat du Sénégal a déployé tous les efforts dans un contexte de crise économique profonde, qui continue d’affecter tous les pays, y compris les plus prospères. « Notre taux de croissance, un des plus robustes de l’Afrique depuis plusieurs années, qui était projeté à 6,8% pour 2020, a drastiquement chuté. Mais, nous rendons grâce à Dieu de nous avoir gratifié d’un hivernage pluvieux qui nous évite la récession », a déclaré Macky Sall. Avant d’ajouter : « Ainsi, à la faveur des prévisions météorologiques qui annonçaient une pluviométrie abondante, j’avais porté le budget de la campagne agricole 2020-2021 de 40 à 60 milliards de francs CFA, soit une hausse de 50 %, pour l’achat de matériels et intrants agricoles ». S

elon lui, grâce aux efforts les récoltes de cette saison ont battu tous les records. Etayant ses propos, il indique que : « C’est le cas notamment pour les céréales : riz, mil et maïs, avec 3 811 000 tonnes, couvrant ainsi 95% de nos besoins ; et l’arachide, avec 1 826 590 tonnes. En soutien à nos braves paysans, le prix plancher du kilogramme d’arachides a été relevé à 250 FCFA contre 210 FCFA l’année dernière ».

De même, le chef de l’Etat rassure que la campagne de commercialisation connaît un franc succès. En même temps, il faudra assurer l’approvisionnement régulier de l’industrie huilière et la sécurisation des semences.

En outre, il annonce la poursuite de l’aménagement des Agropoles. « Les 443 fermes agricoles Naataange pour les jeunes occupent aujourd’hui plus de 30 500 acteurs ; confortant l’agriculture, ainsi que l’élevage et la pêche, comme sources nourricières et pourvoyeuses d’activités génératrices de revenus », dit-il.

Vous pouvez réagir à cet article