MACKY RENOUVELLE SON APPEL À L’ANNULATION DE LA DETTE ET PLAIDE POUR UN NOUVEL ORDRE MONDIAL

news-details
DISCOURS

Bis repetita. Près de 10 jours après avoir lancé son appel à l’annulation de la dette des pays africains, le chef de l’Etat du Sénégal a remis ça hier, lors de son adresse à la Nation du 3 avril, veille de la fête d’indépendance du Sénégal. Macky Sall a réaffirmé sa position visant à demander aux partenaires bilaléraux et multilatéraux d’accompagner la résilience du continent africain, en annulant sa dette.

La dette publique reste un goulot pour de nombreux Etats africains. Dans ce contexte marqué par la crise sanitaire avec la propagation du Covid 19, le président de la république, Macky Sall, pense que cette dette pourrait davantage fragiliser les économies africaines déjà vulnérables. La répétition étant pédagogique, le président Sall a une nouvelle fois plaidé l’annulation de cette dette : « Je renouvelle par conséquent mon appel aux partenaires bilatéraux et multilatéraux à appuyer nos efforts en annulant la dette publique et en réaménagement la dette privée selon des mécanismes à convenir. Du reste, la tourmente qui secoue le monde a fini de révéler au grand jour la fragilité de tous les pays et leur vulnérabilité commune », a-t-il déclaré.

Pour le chef de l’Etat sénégalais, les effets du coronavirus se ressentent grandement à l’échelle du monde entier devraient pousser l’humanité à une nouvelle réorganisation à la sortie de cette crise. Il s’agit de repenser l’ordre des priorités. « Il est temps de travailler ensemble à l’avènement d’un nouvel ordre mondial qui met l’humain et l’humanité au cœur des relations internationales », dira le Président Sall.

Vous pouvez réagir à cet article