image

MACKY SALL À BAMAKO, LUNDI 15 AOÛT

image

Le Président Macky Sall est attendu à Bamako, au Mali demain lundi 15 Août 2022, pour une visite d’amitié et de travail. Il sera accueilli par le Président de la Transition, chef de l’état, le Colonel Assimi Goita.

Selon l’information parvenue à Emedia, les deux chefs d’État auront un entretien en tête à tête suivi d’une séance de travail élargie pour renforcer la coopération entre nos deux pays frères et amis. Même si des tensions n’ont pas existé le Sénégal et le Mali, l’embargo exercé par la CEDEAO pour contraindre le gouvernement de transition a jeté un coup de froid dans les relations entre les deux pays. Avec cette visite, on peut parler de dégel entre deux régimes à la tête de deux pays liés par l’histoire et la géographie. D’autant que le Sénégal,par le biais du Port autonome de Dakar, est considéré comme la porte de l’hinterland malien vers le monde.

Avec la levée de l’embargo, l’heure est au réchauffement pour permettre aux deux économies de pouvoir repartir sur de nouvelles bases. Déjà, la Direction générale du Port autonome n’a pas beaucoup attendu pour prendre des mesures concrètes allant dans le sens du dégel. L’autorité portuaire a annoncé des mesures post embargo en faveur du transit malien. Il s’agit entre autres, de l’annulation des frais de magasinage des marchandises en transit Mali. Cette importante décision d’annulation des frais de magasinage prend effet à compter du début d’entrée en vigueur de l’embargo contre le Mali (07 janvier 2022 à Accra) jusqu’au 03 juillet 2022, date de levée de celui-ci.

Cette importante décision prise par le Port Autonome de Dakar fut soutenue et validée par son conseil d’administration dans lequel le Mali siège à titre d’administrateur. C’est dire à quel point, le Mali est impliqué dans les orientations stratégiques du Port Automne de Dakar, note les services du PAD. Avant de rappeler que le Mali, à travers les EMASE (Les Entrepôts du Mali au Sénégal) fut pleinement impliqué dans l’élaboration du Plan stratégique de développement (2019-2023) du Port Autonome de Dakar.

Selon Fousseynou Soumano, directeur des Entrepôts maliens du Sénégal, même s’il est impossible, à ce stade, de chiffrer précisément les pertes : « Ce sont des centaines de milliards car aujourd’hui, en ce qui concerne les flux entre le Mali et le Sénégal, ce ne sont pas moins de 1 000 camions par jour, dans les deux sens. Donc, vraiment, c’est une situation regrettable ».

En tant que Président en exercice de l’Union africaine et étant à la tête d’un pays qui fait parti des principaux contributeurs au sein de la Minusma, Macky Sall est aussi attendu sur des dossiers comme les relations très tendues entre le Mali et ses principaux partenaires européens que sont la France et tout dernièrement l’Allemagne.

M. THIOBANE

15 août 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article