image

MACKY SALL ANNONCE LA FINALISATION DES DÉCRETS D’APPLICATION DU CODE DE LA PRESSE

image

Le président de la République, Macky Sall, a engagé les départements ministériels concernés par la question de redevance de l’audiovisuel public, à finaliser les décrets d’application du Code de la presse, un document censé notamment permettre d’assurer un financement conséquent et stable du service public de l’audiovisuel. Il l’a fait savoir, hier, lors de la pose de la première pierre de la "Tour de la RTS", un projet d’un coût de 33 milliard de CFA comprenant un bâtiment intelligent de dix étages devant abriter plusieurs studios de télévision et de radio modulable et une zone technique. « Sur la redevance de l’audiovisuel public, j’ai déjà engagé les départements ministériels concernés, votre tutelle, mais également les Finances et le Commerce, pour finaliser les décrets d’application du Code de la presse accordant des avantages financiers à l’éditeur public national de la communication audiovisuelle », a-t-il révélé. Avant de poursuivre : « le nouveau décret permettra à l’Etat d’assurer le financement conséquent et stable du service public de l’audiovisuel ».

Ainsi, selon le chef de l’Etat, la RTS pourra assurer les investissements adéquats pour le développement de l’audiovisuel public. La RTS pourra aussi promouvoir la qualité des contenus de ses cinq chaînes de télévision et ses dix-sept chaines de radios à Dakar et dans les régions. Elle sera également en mesure de garantir le fonctionnement régulier de ses services avec une maitrise de la TNT et des frais de satellite. Dans son discours, il a soutenu que la RTS pourra enfin améliorer les conditions de vie des travailleurs par la revalorisation des traitements salariaux.

Le président Macky Sall a indiqué que le gouvernement fera les diligences nécessaires, s’agissant du projet de loi fixant le nouveau statut de la RTS après le transfert de la fonction de diffusion à TDS SA. Quant aux éditeurs publics ou privés, le chef de l’Etat estime que la loi sur la publicité prendra en compte leurs préoccupations relatives aux réformes en vue dans le nouveau projet de texte.

Cheikh Moussa SARR
Abdoulaye SYLLA (Photo)

8 juin 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article