image

MACKY SALL ANNONCE TROIS MORTS ET PRÉSENTE SES CONDOLÉANCES À LA NATION

image

Depuis l’Arabie Saoudite où il est en visite, le chef de l’État, Macky Sall, réagissant sur la situation nationale marquée par des pluies diluviennes, a déploré trois morts. « Je présente mes condoléances aux familles qui ont perdu des êtres proches, a-t-il dit, dans son message. Nous avons décompté trois pertes en vies humaines, avec ces pluies diluviennes, qui sont tombées, avec une très (très) forte intensité et en très peu de temps. Ce qui fait que forcément l’eau vient avec une force redoutable. Cette eau stagne ou déborde avec naturellement des conséquences sur l’habitat. »

Début août déjà, le ministre de l’Eau et de l’Assainissement, Serigne Mbaye Thiam, avait annoncé un mort par électrocution après de fortes pluies.
Cette fois, les cas de décès ont été enregistrés, au Fouta, dans le Nord du pays, où au village de Sadel, un bâtiment en banco a été emporté par les eaux. A Cambérène, à Dakar, on parle d’un cas d’électrocution. Le dernier cas a été répertorié dans le département de Keur Massar, notamment à Yeumbeul Nord.

« Donc, ça fait trois décès, c’est beaucoup, s’est exprimé Macky Sall sur Radio Sénégal. En même temps, nous vivons des périodes de dérèglement climatique qui entrainent une non-prédictibilité. Il est très difficile aujourd’hui de prévoir aujourd’hui ce qui va se passer d’une année à l’autre. Déjà, la météo avait indiqué que les fortes pluies se concentreraient autour de la fin du mois d’août et début septembre. Après, ça va s’estomper. Dans cette séquence temporelle, nous sommes exposés à des risques. C’est pourquoi depuis le déclenchement du Plan Orsec, nous l’avons maintenu. Tout le dispositif est sur place pour apporter les secours de l’État, organiser la riposte c’est-à-dire assister les populations, évacuer les voies d’eau et apporter aussi le soutien aux ménages impactés et touchés. »

Poursuivant, il a indiqué avoir donné des instructions aux ministres de l’Intérieur, de l’Eau et de l’Assainissement, ainsi qu’à celui en charge de la Solidarité nationale, « d’être au chevet de ces populations impactées, de poursuivre le travail qui sera renforcé. » Déjà, a-t-il ajouté : « on travaille sur le second plan décennal de lutte contre les inondations qui sera validé avant la fin de l’année ».

Dié BA

4 septembre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article