MACKY SALL ANNONCE UNE AUTRE ENVELOPPE DE 30 MILLIARDS FCFA

news-details
GESTION DES INONDATIONS

Le président de la République était, ce jeudi, à Keur Massar, pour apporter son soutien aux sinistrés des inondations suite aux fortes pluies diluviennes qui se sont abattues, dernièrement, dans la banlieue dakaroise. Macky Sall a, dès l’entame ses propos, exprimé toute sa solidarité à l’endroit des populations en leur rassurant que l’Etat sera toujours à leurs côtés.

Macky Sall a ainsi annoncé avoir instruit le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, de vérifier si le dispositif est en place. À défaut, d’accélérer la commande pour renforcer les motos de grandes capacités mais aussi le dispositif de canalisation. En dehors de ces actions poursuit le chef de l’Etat, Macky Sall annonce que des actions importantes vont être engagées dès la fin de l’hivernage à Keur Massar.

« Nous allons poursuivre et accélérer le programme décennal de lutte contre les inondations. Et dans ce cadre, je pus vous affirmer, d’ores et déjà, l’enveloppe de 30 milliards est disponible et le projet Keur Massar 2 et 3 pourront être engagés immédiatement. Nous avons aussi, dans le cadre du budget, on aura 13 milliards qui seront affectés à l’ONAS pour que ces deux projets soient interconnectés », a soutenu Macky Sall, rassurant qu’après sa tournée économique dans le bassin arachidier, il va coordonner une rencontre avec les différents ministères, avec les services de l’ONAS, de l’AGEROUTE, et tous ceux qui interviennent sur l’assainissement afin que les travaux puissent démarrer dès la semaine prochaine.

Par rapport à la situation actuelle, le chef de l’Etat a promis de renforcer les moyens de pompage. « L’Etat sera à vos côtés dans l’urgence. Et l’urgence c’est de sortir les eaux des maisons et des quartiers et d’assurer également le saupoudrage pour éviter les maladies. C’est également apporter l’assistance aux familles en termes de ressources financières, en termes de vivres. Cette dernière opération tout comme le pompage et les saupoudrages ont déjà commencé dès le déclenchement du plan national ORSEC », a déclaré le président Sall.

Vous pouvez réagir à cet article