MACKY SALL DÉFEND ENCORE SON COMBAT CONTRE LES DÉRIVES DU NET

news-details
JOURNÉE DES FORCES ARMÉES

Le chef de l’Etat en guerre contre les dérives sur le net. Après les menaces proférées contre les auteurs de ces dérives à l’occasion de l’inauguration de la caserne de Gendarmerie de Touba, Macky Sall est revenu à la charge ce samedi 10 novembre, lors de la célébration de la journée des Forces armées. La manifestation s’est tenue aujourd’hui sur le thème : « Les Forces armées, un exemple dans l’éducation à la citoyenneté et l’unité nationale. »

« Thème ne saurait être plus actuel et plus pertinent, a relevé d’emblée le chef de l’Etat qui présidait la cérémonie au Camp Dial Diop. Au-delà du cérémonial y afférent, le sens profond de cette journée est de nous inviter à l’introspection pour que chacun, dans un voyage intérieur, porte un regard sur lui-même pour se jauger et se juger à l’aune des valeurs qui cimentent la vie en société. Avant de jauger et de juger son prochain. »

Ensuite, a-t-il ajouté, « dans un effort individuel et collectif, il est question de nous interroger sur le vivre-ensemble qui détermine l’état de notre société. Or, le cours de l’histoire nous renseigne sur le délitement des valeurs quand le paraître prend le dessus sur l’être, quand le regard est de si faible portée qu’il ne voit que la satisfaction de l’ego. Et quand les idées, la parole et les actes ignorent le filtre de la conscience. »

Macky Sall en veut pour preuve, a-t-il regretté, « les usages dévoyés d’Internet en plus des activités criminelles. C’est devenu le lieu de toutes les dérives, allant des fake news aux incivilités et violences verbales de toutes sortes. Personne n’est épargné y compris nos figures religieuses. Ce sont nos valeurs qui sont ainsi agressées et les fondements de notre cohésion sociale fragilisée. Tout cela est inacceptable. C’est pourquoi nous ne devons pas céder devant ce péril, à commencer par les pouvoirs publics. »

« Et c’est le sens, a-t-il conclu, de l’Ecole nationale de cybersécurité à vocation régionale que nous venons de créer en partenariat avec la France pour former des experts à la sécurité numérique, à la lutte contre la cybercriminalité et à la cybergouvernance. De plus, par un élan individuel et collectif, il nous faut puiser dans les meilleurs segments de notre société les ressources nécessaires à la revitalisation des valeurs. »

Vous pouvez réagir à cet article