MACKY SALL DÉGAGE LES GRANDES LIGNES

news-details
Gestion du climat social

La santé a pris une bonne place lors de la réunion hebdomadaire du gouvernement, ce mercredi. Le Président Macky Sall s’est félicité du choix porté sur le Sénégal par la firme BioNtech, pour produire le vaccin anti Covid-19 en Afrique. Cette décision prise à l’occasion de la 4ème Conférence du Compact avec l’Afrique qui s’est tenue à Berlin, le 27 août 2021, « consacre la reconnaissance de l’expertise de l’Institut Pasteur de Dakar » et les efforts du « Sénégal dans la lutte contre la pandémie Covid-19 ».

C’est dans ce sens que le président de la République a plaidé l’urgence de la relance effective de MEDIS Sénégal. Macky Sall a également invité son gouvernement à réfléchir sur la question du changement de statut de la Pharmacie nationale d’Approvisionnement (PNA), dont le rôle est central, dans la performance du système sanitaire.

Toujours dans le chapitre de la santé, le Chef de l’Etat incite, notamment, le Ministre de la Santé et de l’Action sociale, à veiller au renforcement opérationnel des unités de dialyse, ainsi que des dispositifs de traitement de l’insuffisance rénale.

Après avoir lancé le Programme d’urgence pour l’insertion socio-économique et l’emploi des jeunes, l’heure est à son évaluation selon le Président Sall. Ainsi, il a demandé au ministre chargé de l’Emploi, du Plan et des Finances, de faire le point de l’état de mise en œuvre de ce programme, trois (03) mois après son lancement. Pour rappel, ce programme "XËYU NDAW ÑI" est doté d’une enveloppe 450 milliards de FCFA, sur la période 2021-2023.

Concernant la gestion des inondations, le président de la République demande au Ministre de l’Intérieur d’assurer un suivi rapproché de la mise en œuvre du plan ORSEC, notamment à Touba. Au Ministre chargé des Collectivités territoriales de veiller à l’opérationnalisation soutenue de la phase d’urgence du PROGEP 2 à Keur Massar.

Pour une gestion pérenne de cette problématique des inondations, le Chef de l’Etat a souligné la nécessité pour le Gouvernement de préparer la formulation d’un nouveau programme décennal de gestion des inondations (2023-2033), en cohérence avec le Plan national d’Aménagement et de Développement des Territoires (PNADT) et dans une dynamique de développement de la politique d’assainissement.

Sur la régulation des prix des denrées de première nécessité, le Chef de l’Etat rappelle au Gouvernement, l’impératif de préserver le pouvoir d’achat des ménages et la stabilité des prix des denrées et produits de première nécessité sur l’ensemble du territoire national.

Abordant la campagne agricole 2021, Macky Sall a invité, le ministre chargé de l’Agriculture à, d’une part, élargir et accélérer le processus de reconstitution du capital semencier national et, d’autre part, à mettre en place un cadre performant de protection des végétaux.

Vous pouvez réagir à cet article