MACKY SALL DEMANDE L’ANNULATION DE LA DETTE DE L’AFRIQUE

news-details
CONSÉQUENCES DU CORONAVIRUS

Les effets du coronavirus se ressentent grandement à l’échelle du monde entier. Si la centaine de pays touchés par le virus parti de Wuhan s’affaire à trouver un remède pour les centaines de milliers de contaminés, il y a également le besoin de réfléchir à l’après Covid 19, à la reconstruction après le chaos causé par la pandémie mondiale.

Les économistes prédisent une situation très difficile pour les prochaines années, poussant les pays développés à trouver des pirouettes pour anticiper et s’adapter face à la nouvelle donner. Egalement perturbée par la situation, l’Afrique a trouvé en Macky Sall un avocat pour défendre sa cause. Le président de la République du Sénégal a ainsi demandé aux partenaires bilatéraux et multilatéraux des pays africains d’accompagner la résilience du continent en annulant leur dette.

« L’Afrique a l’image du monde est gravement atteinte par la Pandémie du Covid-19 qui va durablement impacter son économie. Je demande à nos partenaires Bilaléraux et Multilatéraux d’accompagner la résilience du continent africain, en annulant sa dette », s’est-il exprimé via les réseaux sociaux, sans doute avant de porter son plaidoyer à un niveau plus élevé.

Pour le compte du Sénégal, Macky Sall a annoncé, lundi dernier, un plan de riposte aux conséquences de Covid 19 (Force de riposte et de solidarité FORCE COVID 19) qui sera alimenté à hauteur de 1000 milliards F CFA, tandis que la BCEAO a annoncé également un plan d’urgence d’envergure pour soutenir l’économie de ses pays membres, les Etats de l’UEMOA.

EMPLOI DU TEMPS RÉAMÉNAGÉ

D’un autre côté, le président Sall a réaménagé l’emploi du temps des agents de l’administration pour leur permettre de s’adapter au couvre-feu de 20h à 06h, décrété lundi dernier, dans le but de freiner la propagation du coronavirus au Sénégal. Désormais, les travailleurs gagnent 2 heures de congé par jour. En conseil des ministres, ce mercredi, 25 mars 2020, Macky Sall, a pris la décision de réduire les horaires de travail une heure le matin et une heure l’après-midi.

Cette décision vise à aider les travailleurs à rentrer chez eux avant l’heure indiquée (20h) de la mesure dissuasive de l’état d’urgence. « Le Chef de l’Etat a décidé de modifier, durant l’état d’urgence, les horaires de travail dans l’administration, désormais fixés de 9h à 15h », mentionne le communiqué qui a sanctionné la réunion hebdomadaire du Gouvernement.

Vous pouvez réagir à cet article