« MACKY SALL EST L’INSTIGATEUR DU COMPLOT CONTRE KHALIFA SALL »

news-details
TAXAWU DAKAR

La récente sortie du président de la République continue de susciter des vagues de réactions. En conférence de presse ce mercredi, la coalition « Taxawu Dakar », dirigée par l’ancien maire de Dakar, condamné à 5 ans de prison ferme pour détournements de deniers publics, répondu à Macky Sall. Cheikhou Guèye, maire de Dieuppeul et ses camarades constatent que c’est « la peur » et « l’anxiété » qui gouvernent notre pays. A les en croire, Macky Sall a tellement peur de ses adversaires, notamment Khalifa Sall, qu’il voit en lui des dangers sans nom jusqu’à avoir peur de son ombre.

« Voilà qui explique les inepties débitées sur France 24 et dans Jeune Afrique qui, du reste, l’enfoncent. En tenant ces propos vides de sens, Macky Sall donne la preuve définitive qu’il est l’instigateur du complot politique contre Khalifa Sall conduit devant des juges qui ont choisi de servir sa cause au lieu de respecter leur serment de rendre la justice en toute impartialité au nom du peuple sénégalais », a déclaré Cheikhou Guèye. Qui indique : « Nous trouvons une assurance dans le combat que nous menons contre le régime. Nous ne laisserons pas le pouvoir orienter la justice vers un traitement partial comme y inclinent les décisions rendues par la Cour d’appel et le Tribunal de Grande Instance en violation de la loi et des engagements internationaux signés par notre pays ». Cheikhou Guèye exhorte les magistrats à veiller au respect du principe d’égalité des citoyens devant la loi et devant la justice tout en refusant l’instrumentalisation de la justice à des fins politiques.

Par ailleurs, Cheikhou Guèye et ses camarades ont exprimé leur solidarité à leurs compatriotes établis en France « sauvagement agressés par des nervis employés dans une violence d’Etat ». « Nous condamnons cette violence gratuite dont ils ont été victimes, violence encouragée par Macky Sall lui-même qui, dans une posture indigne de la fonction présidentielle. Nous le mettons en garde. Nous n’accepterons pas d’être les victimes des agressions et des intimidations de son régime. Contrairement à d’autres, la violence n’est pas dans nos gènes mais nous ne nous laisserons pas faire et apporterons une riposte à la mesure de ses provocations. Qu’il se le tienne pour dit », prévient-il.

Vous pouvez réagir à cet article