image

MACKY SALL IMMORTALISE OUSMANE MASSECK NDIAYE

image

C’est un Macky Sall très heureux qui a atterri au nouvel aéroport de Saint-Louis, hier. En effet, les populations de la vieille ville lui ont réservé un accueil chaleureux et enthousiaste. Le président était venu inaugurer l’aéroport. « un autre marqueur » qui, selon lui, montre la réalisation d’infrastructures, comme « leviers majeurs de l’Axe 1 du Plan Sénégal émergent.

« Ainsi, après la mise en service de l’aéroport international Blaise Diagne de Dakar, après la création de la compagnie Air Sénégal SA, le Gouvernement a estimé qu’il était tout à fait logique d’initier un programme de reconstruction des aéroports du Sénégal. Ce programme se déroule en deux volets. Le premier qui a été lancé à Saint-Louis, en décembre 2018 concerne cinq aéroports régionaux, celui de Saint-Louis qui vient d’être réceptionné, Ourossogui-Matam dont les travaux sont en cours et seront réceptionnés en janvier 2023, Ziguinchor, Tambacounda et Kédougou, le tout pour un coût global de 100 milliards de FCFA », a dit le chef de l’Etat.

Pour lui, Saint-Louis mérite cette plateforme aérienne moderne qui comprend, entre autres, une piste de 2450 mètres de long avec 45 mètres de large, mais également un dispositif d’assistance au sol et de lutte contre les incendies, une tour de contrôle aux normes internationales et tous les moyens d’aide à la navigation. Cet aéroport dont le coût des travaux est de 23 milliards 262 millions FCFA va créer, selon le Président Sall, « 200 emplois directs, en plus des activités liées à l’exploitation de l’aéroport ».

Afin d’honorer la mémoire d’un des illustres fils de la ville le Président Macky Sall a choisi Feu Ousmane Masseck Ndiaye, ancien maire, plusieurs fois ministre dans le gouvernement, ancien secrétaire générale de la Présidence de la République et président du Conseil économique, social et environnemental (Cese). « Ousmane qui fut un Saint-Louisien achevé avait beaucoup d’ambition pour la ville tricentenaire. L’aéroport international Ousmane Masseck Ndiaye permettra également à la capitale du nord de s’ouvrir au reste du monde, surtout avec l’exploitation du gaz aux larges de Saint-Louis », a-t-il assuré.

Avant de quitter Saint-Louis, le président de la République a procédé au lancement des travaux pour le relogement définitif des sinistres de la Langue de Barbarie mais aussi à la pose de la première de l’hôpital de niveau 4.

Momar Alice NIANG

15 juillet 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article