MACKY SALL : « LA CITOYENNETÉ EST MISE À MAL... »

news-details
DISCOURS À LA NATION

« Forces de défense et de sécurité : un exemple dans l’éducation à la citoyenneté et à l’unité nationale » ! C’est le thème retenu cette année pour la célébration du 59e anniversaire de la fête de l’indépendance. Un thème qui, selon le chef de l’Etat, Macky Sall, interpelle tous les citoyens dans leurs consciences et leurs attitudes à l’égard des valeurs civiques qui soutiennent l’Etat et la Nation. Pour lui, dans une société démocratique comme le Sénégal, les droits et libertés individuels et collectifs, consacrés par la Constitution, sont partie intégrante de la citoyenneté.

« Une citoyenneté intégrale et assumée veut que le citoyen soit à la fois libre et responsable de ses actes. Il n’y a pas de liberté sans responsabilité. C’est l’essence même du contrat social qui fonde le vivre ensemble dans un Etat de droit », a argumenté Macky Sall. Toutefois, il constate pour le regretter que la citoyenneté est mise à mal à bien des égards. « La citoyenneté est mise à mal quand l’honneur et la dignité de personnes innocentes sont mis à rude épreuve par la désinformation érigée en instrument de manipulation des consciences et de discorde sociale. Elle est mise à mal quand l’espace public est occupé sans titre ni droit, au risque de poser de graves problèmes d’encombrement, d’insalubrité et de sécurité publique », a soutenu Macky Sall. Avant d’ajouter : « elle est mise à mal quand, enfin, le bien commun n’est pas respecté et que les symboles de l’Etat, de la Nation et de la République sont ignorés ».

D’après le chef de l’Etat, on ne peut pas se résigner face à cette situation. Et, c’est dans cet esprit qu’il a institué la cérémonie de levée des couleurs nationales au Palais de la République le premier lundi de chaque mois.

Vous pouvez réagir à cet article