« LE SÉNÉGAL S’EST ENTOURÉ DES MEILLEURES COMPÉTENCES POUR TIRER LES LEÇONS DU PASSÉ »

news-details
RÉCEPTION DU A330 DE AIR SÉNÉGAL

C’est maintenant fait. Air Sénégal a réceptionné son premier avion Airbus A330-900NEO. La cérémonie s’est tenue, ce jeudi, à l’Aéroport international Blaise Diagne (AIBD) en présence du président de la République Macky Sall. Ce dernier a, dans son discours, indiqué que cette nouvelle acquisition vient renforcer la flotte de la compagnie sénégalaise, composée de 7 aéronefs. Ce, avec la livraison d’un troisième Airbus durant cette année. Ainsi, le chef de l’Etat croit fermement que le pavillon national est désormais outillé pour engager l’exploitation de son réseau international. Ce qui le pousse à dire que « nous confortons la vocation de notre pays de par son positionnement géographique d’être un hub aérien à la croisée des voies intercontinentales ». Cette vocation, poursuit-il, correspond à une vision ambitieuse et rationnelle du Plan Sénégal émergent traduit par « un Sénégal audacieux, qui progresse, qui travaille avec un aéroport moderne. ». Ainsi, affirme-t-il : « il est logique de travailler à positionner le Sénégal comme un hub aérien ».

Rénovation et certification de l’aéroport de Cap-Skirring

D’après Macky Sall, le Sénégal, sans empressement, a pris le temps de procéder aux études nécessaires en s’entourant des meilleures compétences pour tirer les leçons des échecs du passé. Il rassure que des décisions informées et éclairées ont été prises pour la bonne marche de la compagnie. « Etape par étape, Air Sénégal est sorti de son nid, et a déployé ses ailes de manière graduelle, prenant son envol avec deux vols au quotidien sur Ziguinchor suivis d’autres liaisons dans la sous-région », a magnifié Macky Sall. Qui pense qu’aujourd’hui, que la compagnie sénégalaise a grandi et s’engage dans la desserte intercontinentale.

Dans le même sillage, le chef de l’Etat a rappelé les exigences du transport aérien qui, à son avis, laisse peu de place à l’erreur et aucune à l’improvisation. « Voilà pourquoi nous avons pris notre temps et porté notre choix sur deux aéronefs de dernière génération qui allient modernité, sécurité, efficience et confort : les paramètres essentiels pour relever le défi de la compétition », a-t-il fait remarquer.

Par ailleurs, Macky Sall a informé qu’il a demandé au gouvernement de travailler à la rénovation et à la certification aux normes internationales de l’aéroport de Cap-Skirring. Ce, en attendant la reconstruction de l’aéroport de Ziguinchor et la mise aux normes des aéroports de Kolda et de Sédhiou. Le cachet festif de cette cérémonie a été assuré par le lead vocal de Dande Lenol, Baba Maal.

Aliou DIOUF

Vous pouvez réagir à cet article