MACKY SALL : « MON 2EME MANDAT SERA CONSACRÉ AUX JEUNES ET AUX FEMMES »

news-details
JOURNÉE DE LA FEMME

« Le mandat qui débute le mois prochain sera principalement consacré aux jeunes et aux femmes ». L’assurance est donnée par le président de la République nouvellement réélu, Macky Sall. Qui s’exprimait ce vendredi 8 mars, à l’occasion de la célébration de la journée internationale des droits des femmes.

Réaffirmant « avec toute la détermination requise (sa) volonté d’œuvrer à l’éradication de toutes les formes de discrimination des femmes et des filles, il a assuré que : « (Ce second mandat) consacrera le droit aux femmes, d’avantage de protection aux filles et aux femmes contre les violences mais également sera principalement orienté vers l’autonomisation des femmes. »

Avant de promettre : « Le bien-être familial et la promotion de toutes les femmes et de toutes les filles sont parmi mes plus grandes priorités. C’est pourquoi, mon gouvernement va consolider les réalisations pour l’amélioration de la condition féminine avec notamment les cinq accès universels inscrits dans mon programme ’’Ligueyeul euleuk’’ (travailler pour l’avenir), qui est celui du quinquennat qui démarre. Avec ce programme, les interventions de la DER (Délégation à l’entrepreneuriat rapide), du PUDC, du PUMA, des bourses de sécurité familiale ainsi que la CMU (Couverture maladie universelle), entre autres, seront amplifiés pour accroître nos performances dans l’éducation, la santé, la mobilité sociale et l’allégement des travaux domestiques au profit des femmes, en particulier celles vivant en milieu rural. »

« Ma réélection, je la dois, en partie, aux femmes »

Il s’agit, a-t-il poursuivi, « d’une conviction car j’ai inscrit au cœur de ma politique la lutte contre les inégalités. C’est une conviction car je reste fidèle au programme initié par ONU-Femmes ’’He for she’’ (lui pour elle) que j’ai lancé l’année dernière, à la même date. Les droits des femmes sont au service de l’épanouissement de la Nation toute entière. Ils révèlent l’état d’un pays, de sa maturité démocratique et de sa modernisation. C’est dire que le respect des droits des femmes est essentiel dans la construction d’une société ouverte, équitable, juste et porteuse d’une prospérité durable et partagée. »

« C’est le lieu, a-t-il par ailleurs indiqué, de rendre un hommage appuyé à toutes les femmes pour leur rôle capital dans les transformations légitimes majeures réussies dans notre quête d’émergence », soulignant « qu’il en sait quelque chose parce que ma réélection, je la dois en grande partie aux femmes », sous les applaudissements des femmes qui ont assiégé l’amphithéâtre du King Fahd Palace hôtel.

Les femmes en politique

Le chef de l’Etat a invité les femmes « à entrer en force dans les partis politiques (parce que) c’est dans (ces instances) qu’on décide de la responsabilité. Donc, il ne faut pas qu’elles aient peur de rentrer dans la politique. »

Lors de la cérémonie, le président Macky Sall a décoré les pionnières dont Agnès Diogoye, la directrice de la Maison d’arrêt de Rebeuss, Angèle Diabang, réalisatrice et lauréate du prix de la CEDEAO de la meilleure réalisatrice au FESPACO 2019 pour son film ’’Un air de Kora’’ et Marième Badiane, présidente des femmes de la coalition Benno Bokk Yakaar (BBY).

Ce, en présence de membres du gouvernement (Mame Thierno Dieng, Aminata Mbengue Ndiaye, etc.), la présidente du Conseil économique social et environnemental (CESE), Aminata Tall, le président du Haut conseil des collectivités territoriales, Ousmane Tanor Dieng. Membre du directoire de campagne du chef de l’Etat dans le cadre de la présidentielle du 24 février 2019, Aminata Touré était aux premières loges.

Vous pouvez réagir à cet article