MADIAMBAL DIAGNE : "UNE PROCÉDURE JUDICIAIRE EMPÊCHE KARIM WADE DE SE RENDRE EN FRANCE..."

news-details
JURY DU DIMANCHE

Invité de l’émission "Jury du Dimanche" après le faux-bond de Papa Massata Diack, le journaliste Madiambal Diagne a fait des révélations sur certains candidats à l’élection présidentielle du 24 février 2019.

Concernant Karim Wade, Madiambal Diagne estime que le candidat du PDS ne viendra pas de sitôt au Sénégal. "Le pouvoir, a mon avis, ne baissera pas la garde quant à la question du recouvrement d’amende ou de contrainte par corps exigible le concernant. Il paie ou il va en prison..." estime-t-il, avant de révéler que le fils de Me Abdoulaye Wade ne peut pas se rendre en France pour une raison de justice. "Il n’est pas à Paris. Quand il a quitté le Sénégal le 24 juin 2016, son plan de vol était de passer par Paris voir sa famille, c’est dans les airs que son avion a piqué sur Doha (Qatar). Depuis lors, il n’a pas mis les pieds en France parce qu’il y a une procédure judiciaire qui pend sur sa tête. C’est dans le cadre de la location de l’avion avec Darto Aviation. Un associé a porté plainte et la procédure est pendante devant le parquet de Paris. Karim Wade et ses avocats le savent. Depuis qu’il est sorti de prison, les gens doivent se poser la question de savoir pourquoi il ne s’est jamais rendu en France. Il est citoyen français, né en France, sa famille est en France, ses parents, d’un âge avancé, y vivent, il sort de prison, il annonce qu’il se rend en France, il quitte le Sénégal pour aller finalement à Doha. Ses enfants sont obligés de se rendre à Doha pour se blottir dans ses bras, son père à 94 ans passés, est obligé d’aller le retrouver à Doha... mais lui ne peut pas mettre les pieds en France ? Il faut qu’on s’interroge sur cette sorte d’interdiction qui ne dit pas son nom. Il y a une procédure qui est devant le parquet. Peut-être que ce n’est pas le seul..."

Vous pouvez réagir à cet article