MADIAMBAL DIAGNE VS TELIKO : 1-1 !

news-details
POURSUITE CONTRE LE MAGISTRAT

Madiambal Diagne marque un point contre Souleymane Teliko ? A travers une lettre reçue à Emedia, le Garde des Sceaux, ministre de la Justice, par la voie du procureur général général de la Cour suprême, Mouhamadou Mansour Mbaye, autorise les poursuites contre le magistrat Souleymane Teliko. « Je vous prie de bien vouloir trouver, ci joint, la lettre plainte et la demande d’autorisation de poursuites pénales ci-dessus référencée, par laquelle Monsieur Madiambal Diagne, administrateur du groupe Avenir Communication SA, nous dénonce des infractions qui auraient été commises par le magistrat Souleymane Teliko à son préjudice », indique la note du ministère.

Le président de l’Union des magistrats du Sénégal (UMS) est poursuivi pour des accusations de viol proférées contre le journaliste, lors d’une audience correctionnelle le 4 juin 2021. Invité dans une émission de télévision, juste après son procès en première instance où il avait été condamné à 3 mois ferme, le journaliste annonçait avoir déposé une lettre sur la table du ministère de la Justice, conformément au statut des magistrats, pour une autorisation de poursuite contre Téliko. Et a finalement obtenu gain de cause. « À cet égard, conformément aux dispositions de l’article 25 de la loi organique, n°2017 -10 du 17 janvier 2017 portant le statut des magistrats, j’autorise les poursuites contre le magistrat incriminé du fait des infractions qui auraient été, par lui, commises », a écrit le ministre Malick Sall.

Le patron de presse a écopé d’une condamnation de 6 mois de prison dont 3 mois ferme et d’une amende de 500 mille F CFA et 5 millions à titre de dommages et intérêts dans le procès pour diffamation l’opposant au juge Téliko.

Vous pouvez réagir à cet article