MADICKE NIANG : « L’ÉLECTORAT DE KHALIFA PEUT FAIRE GAGNER DAKAR »

news-details
PRÉSIDENTIELLE 2019

Contrairement à Idrissa Seck qui n’a pas voulu s’épancher outre mesure sur son entretien avec Khalifa Sall, Me Madické Niang a, lui, révélé la quintessence de sa discussion avec l’ancien maire de Dakar. « Je suis venu le rencontrer en tant que candidat. Tout le monde sait que Khalifa Sall a un électorat qui lui est propre et, qui peut permettre à un candidat de gagner Dakar mais aussi d’être en très bonne position dans ces élections », a expliqué le leader de la coalition Madické 2019.

A l’instar d’Idrissa Seck, Madické Niang promet de faire sortir Khalifa Sall de prison s’il est élu président de la République au soir du 24 février 2019. « Quel que soit le schéma, on est ensemble. Si Dieu décide que c’est Madické Niang qui va diriger le Sénégal, ma priorité sera de réparer l’injustice dont il est victime. Je suis contre l’instrumentalisation de la justice pour éliminer des adversaires. C’est pourquoi aujourd’hui, avec les décisions de la Cedeao, du comité des droits de l’homme, Khalifa Sall doit être libéré. Cela fera partie des premières mesures que je vais prendre », s’engage l’ancien ministre des affaires étrangères.

Madické Niang signale que Khalifa Sall lui a renouvelé ses sentiments fraternels et l’a félicité pour avoir été retenu parmi les 5 candidats. « Il a promis de me revenir dans les prochains jours. Je suis à son écoute », informe-t-il. Dans le même sillage Madické Niang a confirmé son ancrage dans le C25. A son avis, l’opposition doit certes continuer à exiger que l’élection présidentielle soit organisée dans des conditions transparentes mais, la bataille c’est aussi de nous préparer à amener Macky Sall au minimum au deuxième tour et à l’amener à partir. « Personne ne parle plus de boycott. Nous irons à l’élection et ferons en sorte que les quatre candidats puissent réunir le maximum de suffrages pour battre Macky Sall », a-t-il souligné.

Les quatre candidats signent un protocole pour battre Macky Sall

Profitant de l’occasion, Me Madické Niang a répondu à ceux qui soupçonnent que sa candidature est parrainée par le régime présidentiel. « J’ai fait ce que j’avais à faire. Maintenant, je laisse les gens avec leur conscience tout en vous disant que je suis un croyant. Je sais que le pouvoir se donne par la grâce du Tout-Puissant. Je laisse tout entre Ses mains. Personne ne peut me dévier de mon chemin. C’est par le courage et l’abnégation que je suis arrivé à ce niveau. Je continuerai avec les mêmes exigences pour pouvoir gagner ou être au deuxième tour », précise-t-il.

Le candidat de la coalition Madické 2019 annonce qu’il ne soutiendra pas Macky Sall en cas de deuxième tour. « Je fais partie de ceux qui ont demandé à ce que nous signions un protocole qui va engager tous les quatre candidats du camp du changement. C’est-à-dire que nous puissions soutenir celui qui sera qualifié au deuxième tour face à Macky Sall. Je suis du camp du changement. Ceux qui veulent verser aujourd’hui dans la calomnie et la médisance, la réponse est devant nous. On saura que Madické Niang est un homme d’honneur qui a toujours été dans le camp de l’opposition », soutient-il.

Vous pouvez réagir à cet article