image

MAHREZ LIVRE LES CLEFS DE LA MISSION

image

Battre pour exister ! C’est la seule option pour l’Algérie, dans le groupe E, où l’équipe championne d’Afrique en titre, ne compte qu’un seul petit point. Ce, après un match nul, 0-0, face à la Sierra Leone . Une contre-performance suivie d’une défaite contre la Guinée Équatoriale, 0-1, lors de la 2e journée de la Coupe d’Afrique des Nations (Can) Cameroun 2021.

"Trouver des solutions pour passer"

En vue du choc contre la Côte d’Ivoire, prévu demain jeudi, 20 janvier 2022, le capitaine des Fennecs, Riyad Mahrez sonne la révolte, indiquant qu’il urge de "trouver des solutions pour passer."

"La pression, on vit avec. On l’a toujours. Un peu plus de pression peut-être vu la situation actuelle du groupe où il faut absolument gagner. On a une pression supplémentaire. On doit savoir la gérer dans le football. Maintenant, notre équipe a beaucoup de qualités. On l’a montré auparavant, sur une longue période. On doit jouer avec la pression. Même dans les moments difficiles, on a su rebondir. C’est à nous de le montrer. Demain, cela ne va pas être un match facile. Les quatre équipes peuvent encore se qualifier", a-t-il dit, en conférence de presse d’avant-match.

En l’état actuel des choses dans ce groupe, à l’issue de la 2e journée de la phase de poules, les Éléphants dominent avec quatre points, suivis des vaillants Équato-guinéens, 3 points. La surprenante Sierra Leone, 2 points, devance les Fennecs, qui sont lanternes rouges.

Selon Patrice Beaumelle, le coach de la sélection ivoirienne, "ce qui risque de faire la différence, c’est la fraîcheur physique et mentale puis la détermination du coup d’envoi jusqu’au coup de sifflet final".

Dié BA
Envoyée spéciale au Cameroun

19 janvier 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article