MAIRIE DE KAFFRINE : ABDOULAYE SOW VEUT ÊTRE CANDIDAT À LA PLACE DE WILANE

news-details
JURY DU DIMANCHE

Macky Sall risque de se soumettre à un arbitrage difficile pour les investitures concernant les prochaines élections locales. Son ministre de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique, Abdoulaye Seydou Sow ne souhaite pas que son ’’homonyme’’, Abdoulaye Wilane, haut responsable du Parti socialiste (Ps), actuel maire de Kaffrine et membre de la coalition, ne soit pas investi. Membre très influent du parti au pouvoir, l’Alliance pour la République (Apr), dans cette zone, le ministre ne cache pas ses ambitions pour la mairie de Kaffrine même s’il reconnaît que le dernier mot revient à leur chef. « Aujourd’hui, l’Apr à elle seule, mobilise plus de 60% de l’électorat de Kaffrine. C’est la force majoritaire. Mais, ce n’est pas une question de majorité dans une coalition. Ce sont d’autres paramètres qui interviennent. Si nous voulons en assurer l’équilibre, il nous faut plus de mesure dans les candidatures que nous déclarons. Nos ambitions, nous allons les afficher à l’intérieur du parti et de la coalition. Le président connaît déjà les ambitions des uns et des autres. À un moment donné, il va faire un arbitrage et nous allons nous soumettre à son choix ", a-t-il déclaré à l’émission JDD. À

la question de savoir : ’’ Et si la coalition choisit Abdoulaye Wilane tête de liste’’ ? Abdoulaye Sow répond sans ambages : "Je serais obligé de l’accepter. Parce que, c’est moi qui ai décidé d’être dans un parti et dans une coalition. Mais, je ne souhaite pas cela n’arrive pas".

Vous pouvez réagir à cet article