image

MALAISE AU SEIN DU CADRE UNITAIRE DE L’ISLAM ?

image

Souleymane Gadiaga se désolidarise du président du CUDIS (Cadre unitaire de l’islam au Sénégal), Cheikh Tidiane Sy Al Amine. Cet arabisant, membre de l’Alliance pour la République (Apr), qui se réclame également du CUDIS, dit ne pas être d’accord avec la récente sortie du président du CUDIS relative au 3ème mandat du Président Macky Sall. Dans une communiqué qu’il a, lui même signé, reçu à Emedia, M. Gadiaga parle d’une sortie inopportune.

Interpellé sur cette question, jeudi 23 décembre passé, Cheikh Tidiane Sy avait déclaré, en substance, que seul le président de la République pourrait mettre un terme à ce débat. Se référant aux propos du chef de l’État, Cheikh Tidiane Sy Al Amine déclarait qu’il considère que le président Sall n’allait pas faire un 3ème mandat. ‘’ Je me limite sur ses dires jusqu’à ce que je vois une autre déclaration de sa part’’. Poursuivant, il déclarait : ’’ Dans les grandes démocraties cette question de mandat ne se pose pas’’.

Mais pour Souleymane Gadiaga, cette position de M. Sy n’engage que lui et ne lie pas le CUDIS. Cette déclaration laisse présager qu’il y a un malaise au sein du Cadre depuis cette sortie de son président. Mais, pour ce dernier, cette note de M. Gadiaga est ’’un non événement au CUDIS’’.

Pour rappel, le CUDIS est en train de proposer aux acteurs politiques, une charte de non-violence pour les élections locales et législatives prévues en 2022. Et cette charte sera mise en œuvre. L’objectif est qu’elle devienne une démarche pérenne pour l’instauration d’une paix définitive dans l’espace politique.

Babacar FALL

27 décembre 2021


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article