MALI : LES PUTSCHISTES NE VEULENT PAS D’APPUIS FINANCIERS

news-details

Le Comité national pour le salut public (CNSP) rejette les dons et autres appuis financiers. Il l’a fait savoir dans un nouveau communiqué, le 3e depuis le putsch que ses dirigeants ont perpétré au Mali, contraignant le président Ibrahim Boubacar Keïta à la démission.

Dans le document parvenu à Emedia.sn et signé par le 1er vice-président du CNSP, Colonel Malick Diaw, il est écrit : "Il est constaté que certaines personnes de bonne volonté tentent d’approcher (le CNSP pour d’éventuelles aides ou appuis financiers. Le CNPS les remercie pour leur bonne foi et leur demande humblement d’arrêter de telles pratiques". Le CNPS a, à sa tête, le Colonel Assimy Goita, l’actuel homme fort du Mali.

Vous pouvez réagir à cet article