image

MALICK GACKOU DÉNONCE UNE "AGRESSION"

image

L’augmentation du prix du pain a suscité beaucoup de réactions. Le Grand parti de Malick Gackou s’est joint au choeur pour dénoncer une "agression de trop". "Le Grand Parti dénonce avec la dernière énergie la flambée des denrées de premières nécessités. La hausse vertigineuse du prix du pain qui passe de 150 à 175 frs constitue une agression de trop pour le panier de la ménagère et risque durablement de renforcer la précarité et la pauvreté dans notre pays. Cette situation illustre, à bien des égards, les échecs répétitifs du gouvernement en matière de protection du filet social et de la défense des couches vulnérables", indique un communiqué dont nous avons reçu copie.

Le Grand Parti craint une montée des tensions sociales : "nous en appelons à la responsabilité de l’État pour pallier à toute perspective de menaces de l’ordre social et de la stabilité des familles déjà durement éprouvées par la crise".

Cheikh Moussa SARR

14 décembre 2021


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article