MALICK GAKOU DÉCHIRE LA LISTE ET SE FAIT ARRÊTER

news-details
CONSEIL CONSTITUTIONNEL

C’est la course au Conseil constitutionnel, cet après midi. En effet, les dépôts de dossiers pour la prochaine élection présidentielle seront admis à partir de minuit mais le siège du Conseil constitutionnel est déjà pris d’assaut par les mandataires ou représentants des partis ou coalitions.

Pour le moment, à part certains membres de la Société civile, la coalition au pouvoir Benno Bokk Yakaar, le parti Rewmi, la coalition Madické 2019 entre autres, sont actuellement sur place. Venu quelques minutes après, le candidat Malick Gackou a déchiré la liste établie par ordre d’arrivée et dit tenir Macky Sall pour responsable de tout ce qui passe sur les lieux après son acte. Pendant quelques minutes, Malick Gakou a été retenu dans les locaux du Conseil constitutionnel. Il a fini par être libéré quelques dizaines de minutes plus tard.

Quelques échauffourées ont également éclaté entre le mandataire de la coalition « Oser l’avenir » et le représentant du mandataire de BBY. Rappelons que les membres de la société civile ont été reçus par le Conseil constitutionnel pour consulter, de vue, le dispositif établi pour les vérifications du système. « Tout est rassurant », selon leurs termes.

Vous pouvez réagir à cet article